Un bébé au Parlement
Monde

Un bébé au Parlement

La plus jeune chef d’État au monde dirige la Nouvelle-Zélande tout en étant enceinte !

La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, accouchera en juin de son premier enfant. Elle deviendra ainsi la deuxième élue de l’histoire, après Benazir Bhutto, au Pakistan, en 1989, à diriger un pays alors qu’elle est enceinte. La plus jeune chef d’État du monde — elle a 37 ans — a appris sa grossesse pendant la campagne électorale et l’a gardée secrète jusqu’au 19 janvier, soit quatre mois après son élection.

Ardern, qui est à la tête du Labour Party, s’absentera du gouvernement pendant six semaines après son accouchement. Au cours de cette période, les rênes de l’État seront confiées à Winston Peters, vice-premier ministre et… chef d’un autre parti !

C’est que la première ministre a perdu ses élections. Pour tout de même former le gouvernement, elle a négocié une entente de coalition avec le chef du parti nationaliste New Zealand First, résolument plus à droite que le Labour Party. Elle a ainsi coupé l’herbe sous le pied au National Party, qui avait récolté 44 % des suffrages, contre 37 % pour le parti de la première ministre.

C’est la première fois depuis les années 1920 qu’un gouvernement constitué de deux partis perdants est formé dans ce pays.