Allemagne : un chalet en ville

Quand la chaleur devient étouffante et le bitume brûlant, des milliers d’Allemands se réfugient dans leurs Schrebergärten, ces petits jardins individuels situés en périphérie de Berlin et des autres villes du pays.

Allemagne : un chalet en ville
Photo : iStockphoto

Il en existe plus d’un million dans toute l’Alle­magne. Longtemps considérés comme petits-bourgeois, ces îlots de verdure gagnent en popularité auprès des jeunes familles. Au lieu de s’acheter une maison à la campagne, elles préfèrent habiter un appartement en ville et louer une parcelle verte à proximité. Une solution peu coûteuse, puisqu’un terrain de 350 m2, cabanon compris, coûte entre 500 et 600 dollars par an. Avec des chaises longues, un barbecue et une piscine gonflable, le jardinet se transforme même en lieu de vacances.

Mais devenir locataire d’une telle parcelle n’est pas chose facile. Il faut au préalable faire partie d’une association de regroupement de jardins et les listes d’attente sont lon­gues. Une fois intégrés à cet organisme, les nouveaux locataires devront participer à différentes activités sociales, comme les soirées de jeux ou les concours du plus beau concombre.