Au rythme d’Ispahan

La ville iranienne d’Ispahan est belle, vivante, accueillante. Hélas! la mauvaise réputation de l’Iran sur la scène mondiale la prive de bien des visiteurs.

place imam ispahan

Joyau de l’ancienne Perse, honorée pour ses merveilles architecturales, Ispahan est principalement reconnue pour ce lieu magique : la place de l’Imam.

grande place imam ispahan

Cœur et poumon de la ville depuis sa création, en 1602, par la dynastie des Safavides, la place de l’Imam est aujourd’hui la huitième des plus grandes places du monde.

restaurant traditionnel ispahan

Restaurant traditionnel de la place de l’Imam où l’on s’installe sur des coussins pour déguster des plats typiques, tel le khorest, une soupe à base de courge ou d’aubergine.

qeysarieh ispahan

Bienvenue à Qeysarieh, une des plus fameuses maisons de thé (chaykhuneh)d’Ispahan. On peut y siroter du thé et savourer des pâtisseries tout en contemplant l’agora, en contrebas.

mansour ispahan

Mansour, un marchand d’artisanat dont la boutique donne sur la place de l’Imam. Comme la majorité des Iraniens, il déplore la chute du tourisme. « Le pays a mauvaise presse et les étrangers ont peur de venir », dit-il tristement.

art islamique ispahan

Carrefour de l’art islamique, Ispahan offre un éventail d’objets produits par les artisans iraniens. Ici, un vieil homme imprime des nappes de coton dans son atelier installé derrière la place de l’Imam.

grand bazar ispahan

Le grand bazar d’Ispahan ; le casse-tête des touristes

afghanes ispahan

Des réfugiées afghanes vendent des tapis confectionnés à la main au grand bazar d’Ispahan. Depuis des années, l’Iran accueille des millions d’Afghans, qui ont fui la misère et les conflits de leur pays.

mosquee imam ispahan

La mosquée de l’Imam illuminée. Ses mosaïques en faïence bleue en font une des plus belles du monde.

nezar ispahan

Un couple s’attarde devant une vitrine de l’avenue commerçante Nezar, dans le quartier arménien de Jolfa. Ses multiples cafés s’animent la nuit.

fleuve zayandeh ispahan

Ispahan offre un panorama à la fois coquet et bucolique. Onze ponts enjambent le fleuve Zayandeh (qui donne la vie), dont le plus long est le Si-o-Seh (aux 33 arches). Il abrite de magnifiques maisons de thé à chacune de ses extrémités.

hotel abbasi ispahan

Aménagé dans les bâtiments d’un ancien caravansérail, l’hôtel Abbasi est un des plus chics et des plus chers d’Ispahan.

universite ispahan

La faculté des langues étrangères de l’Université d’Ispahan, un des cinq complexes universitaires de la ville. Sa façade représente les deux guides suprêmes de la République islamique, les ayatollahs Khomeiny et Khamenei.

musee martyrs ispahan

En Iran, chaque ville possède son musée des martyrs qui honore la mémoire des combattants tombés durant la guerre Iran-Irak (1980-1988).

tachdor ispahan

Le quartier nord d’Ispahan, le plus pauvre et le plus conservateur de la ville. Les femmes n’y sortent jamais sans leur tchador.

souk populaire ispahan

Dans le souk populaire du nord de la ville, des femmes achètent du tissu pour confectionner leur voile. En un an, l’inflation galopante (22%) a fait grimper le coût du mètre, qui est passé de 74 000 à 110 000 rials (de 9 à 13 dollars).

aveugle ispahan

Un aveugle gagne sa pitance en récitant des versets du Coran aux passants, dans le quartier nord d’Ispahan.  

cimetiere golestan shohada ispahan

Le Golestan Shohada(roseraie des martyrs), immense cimetière consacré aux 26 000 combattants d’Ispahan morts durant la guerre contre l’Irak.

cimetiere ispahan

Tous les jeudis, cette vieille dame vient « rendre visite » à son fils, au cimetière des martyrs.

revolution islamique ispahan

Ces panneaux géants rappellent les « jours de gloire » de la Révolution islamique. L’un représente des militants prêts à mourir pour la cause, l’autre, les ayatollahs Khomeiny et Khamenei.

enfants zardanjan ispahan

Des enfants de Zardanjanreviennent de l’école. Ce village de 3 000 âmes est situé en face du complexe nucléaire d’Ispahan, à 25 km à l’est de la ville.

paysannes zardanjan ispahan

À Zardanjan, Paysannes dans une rue de Zardanjan.

husseiniya ispahan

La husseiniya de Zardanjan. Les fidèles chiites se rassemblent dans ce lieu de culte pour honorer la famille du prophète.

gardiens revolution ispahan

Le bureau des Gardiens de la Révolution de Zardanjan. Force de sécurité loyale au guide suprême, les Gardiens de la Révolution ont notamment pour rôle de préserver les valeurs de la Révolution islamique. Le Parlement compte 80 Gardiens de la Révolution, sur 290 députés.

tapis ispahan

À Zardanjan, une villageoise tisse des tapis qui seront ensuite vendus sur la place de l’Imam d’Ispahan.

ablutions ispahan

Le vendredi, c’est jour sacré sur la place de l’Imam. Les échoppes ferment leurs stores, le bazar se tait et les fidèles investissent l’espace. Avant la prière, les hommes font leurs ablutions aux fontaines.

priere vendredi ispahan

Même si elle est de moins en moins populaire auprès des jeunes, la prière du vendredi attire encore des centaines d’hommes et de femmes des quatre coins de la ville.

recueillement ispahan

Moment de recueillement pour les femmes d’Ispahan, devant la célèbre mosquée de l’Imam.

teheran ispahan

Sur la route du retour, vers Téhéran. Située à 400 km au sud de la capitale, Ispahan est une oasis au milieu d’un désert encerclé par les montagnes.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie