Au Sri Lanka, cinq ans après le tsunami…

Cinq ans après le tsunami qui a ravagé une dizaine de pays de l’océan Indien, le Sri Lanka, un des plus durement touchés, tarde à en effacer toutes les traces. L’effort international de reconstruction a permis de réparer les infrastructures et de reloger la plupart des 500 000 déplacés. Mais alors que les organismes internationaux ont plié bagage, 26 000 personnes croupiraient toujours dans des camps de réfugiés, principalement dans l’Est.

Galerie d’images

Infos
Fermer
Plein écran

      Cinq ans après le tsunami qui a ravagé une dizaine de pays de l’océan Indien, le Sri Lanka, un des plus durement touchés, tarde à en effacer toutes les traces. L’effort international de reconstruction a permis de réparer les infrastructures et de reloger la plupart des 500 000 déplacés. Mais alors que les organismes internationaux ont plié bagage, 26 000 personnes croupiraient toujours dans des camps de réfugiés, principalement dans l’Est.