Chaque Norvégien est désormais quasi millionnaire

Les importants revenus pétroliers de l’État et les investissements engagés à l’étranger expliqueraient le rendement faramineux de 15,9 % qu’a réussi à dégager le fonds d’épargne national.

Source: Flickr Vision
Source: Flickr Vision

Le fonds de pension public norvégien — plus gros fonds souverain au monde devant celui des Émirats arabes unis — a considérablement gonflé en 2013, faisant de chaque Norvégien un quasi-millionnaire. Du moins sur papier.

Comme l’a annoncée la Banque de Norvège, le fonds a réalisé la deuxième meilleure performance de son histoire avec un pactole de 5 038 milliards de couronnes (930 milliards de dollars). De quoi faire rougir de jalousie nombre de pays.

Les importants revenus pétroliers de l’État et les investissements engagés à l’étranger expliqueraient le rendement faramineux de 15,9 % qu’a réussi à dégager le fonds d’épargne national, qui existe depuis deux décennies.

Qu’importent les incertitudes sur les marchés financiers et la faible croissance économique mondiale, le pays nordique a su tirer son épingle du jeu : «Paradoxalement, ce sont probablement cette faible croissance et le niveau bas des taux d’intérêt à l’étranger qui sont les raisons principales des bons résultats du fonds ces deux ou trois dernières années», a expliqué le gouverneur de la Banque de Norvège, Oeystein Olsen, à l’AFP.

Malgré d’aussi bons résultats, la droite au pouvoir de la Norvège dit examiner la sortie du pétrole, gaz naturel et charbon de son fonds. Et ce, même si les hydrocarbures représentent près de 25 % de la richesse nationale.

La réflexion s’explique par des préoccupations climatiques, mais aussi le risque d’une baisse des prix dans ce secteur auquel s’expose le pays.

Voici une carte qui regroupe tous les fonds souverains dans le monde, répertoriés par la Sovereign Wealth Fund Institute. En rouge, les fonds liés au pétrole et au gaz. En bleu, ceux liés à d’autres placements financiers.

carte_fonds_norvege

 

Les commentaires sont fermés.

Millionnaires en couronnes! Pas en dollars
Ou est la Caisse de dépot sur la carte? 200 milliards de dollars, fussent-ils canadiens, c’est pas banal.

PS: n’allez pas dire à Québec Solidaire et au prof Durant que le pétrole et le gaz c’est payant, y vont pas vous croire

Mme Roy, il serait intéressant que vous compariez la répartition de la richesse en Alberta avec celle de la Norvège. Les Albertains ont-ils constitué un fonds comme l’ont fait les Norvégiens? Si oui, combien ont-ils amassé ? Et comment est réparti le PIB entre les Albertains ?