Chine : des soldats s’entraînent au karaoké

Les officiers militaires de l’Empire du Milieu prévoient doubler les dépenses en équipement culturel et musical destiné aux 2,3 millions de soldats.

Photo: ChinaFotoPress/Getty Images
Photo: ChinaFotoPress/Getty Images

Chaînes stéréo, haut-parleurs, appareils de karaoké et instruments de musique électroniques : l’armée chinoise sort l’artillerie lourde.
Fouineur
Pour «renforcer l’efficacité des troupes au combat», les officiers militaires de l’Empire du Milieu prévoient doubler les dépenses en équipement culturel et musical destiné aux 2,3 millions de soldats, signale le PLS Daily, la presse officielle de l’armée chinoise.

Si ce journal ne mentionne pas le nouveau budget alloué au matériel culturel, il insiste en revanche sur l’utilité des numéros de karaoké dans les rangs de l’armée.

Cette activité serait un bon moyen de «répondre aux besoins spirituels et culturels des officiers et des soldats» ainsi que de «promouvoir une armée solide capable d’accomplir de grandes choses».

Les besoins semblent pourtant plus grands du côté de l’équipement militaire. Comme l’explique Bloomberg Businessweek, l’armée chinoise requiert de plus grands tanks. Une récente étude, menée par le Département général de l’armement de Chine et publiée dans le PLS Daily, révèle que les soldats chinois sont en moyenne deux centimètres plus grands qu’il y a 20 ans. Leur tour de taille, lui, s’est agrandi de cinq centimètres, et ce, en raison d’un régime alimentaire plus riche en viande et en produits laitiers. «Nous avons urgemment besoin d’équipement militaire plus grand», affirme le Daily China.

Pékin annonçait par ailleurs, en mars dernier, qu’il augmenterait de 12,2 % le budget de la défense en 2014, lequel a atteint 808,2 milliards de yuans (143 milliards de dollars). En 2013, ce budget avait grimpé de 10,7 %.