Décrytage : Sous-traiter la paix

Les Casques bleus se sont métamorphosés au cours des 20 dernières années. La majorité des troupes viennent désormais des pays pauvres, tandis que les pays riches se contentent de payer la note.

14 opérations de maintien de la paix sont en cours dans le monde.

79 582 militaires, en provenance de 115 pays, y sont déployés.

L’Éthiopie est le principal contributeur, avec 8 272 soldats.

Suivent le Bangladesh, l’Inde, le Rwanda, le Népal et le Pakistan, qui fournissent chacun plus de 5 000 hommes — les femmes ne représentent que 4 % des Casques bleus.

Il faut remonter en 11e position pour trouver un pays développé, la Chine, avec 1 950 soldats.

Le Canada arrive en 58e place, avec 156 militaires.

En 1998, 10 pays occidentaux figuraient parmi les 20 premiers contributeurs, dont le Canada. Aujourd’hui, il y en a un seul : l’Italie.

Ce changement a notamment des racines financières. Pour chaque soldat mobilisé, les Nations unies versent 1 834 dollars par mois à son pays d’origine.

C’est peu pour le Canada, où un simple soldat gagne 2 985 dollars par mois, sans compter les avantages sociaux et les primes de mobilisation.

Mais pour l’Éthiopie, où la solde mensuelle d’un militaire est d’environ 60 dollars, les missions de paix deviennent des sources de revenus.

Le budget annuel des Casques bleus est de 8,7 milliards de dollars. Une facture assumée à 80% par 10 pays développés, dont le Canada.

Les pays riches sous-traitent donc les missions de paix… et s’épargnent leurs coûts humains grandissants : 2 051 Casques bleus ont perdu la vie au cours des 20 dernières années, comparativement à 1 589 pour les 50 années précédentes.

(Sources : Nations unies, ministère de la Défense nationale du Canada, Ethiopia : National Labour Survey 2013)

Dans la même catégorie
3 commentaires
Les commentaires sont fermés.

La grande mascarade avec la complicité de l’ONU, cette grande bâtisse ou sévissent tous ces clones de notre célèbre haïtienne préférée vivant aux crochets de leurs CON tribuables en diplôm ÉPRISANT la démo CRASSIE des vendeurs et acheteurs de toutes sortes dans ce grand marché aux puces planétaire.