14 aéroports étonnants

Entre design futuriste et services inusités, certains aéroports deviennent de véritables attractions en soi… et rendent ainsi les retards un peu plus faciles à vivre ! De San Francisco à Séoul en passant par Madrid, voici un tour du monde des aéroports les plus surprenants.

AÉROPORT DE CHANGI

Singapour (Singapour)

singapore-1
Photo : iStockphoto

Coqueluche des magazines de voyages et de design, Changi est fréquemment cité comme l’aéroport le plus luxueux et le plus calme du monde. L’épaisse moquette aux couleurs vives qui recouvre en partie le sol contribue à amortir le bruit, et les lucarnes du toit permettent à la lumière naturelle de pénétrer dans l’édifice. Autres particularités de cette construction qui date de 1981 : les cascades et les aquariums où nagent des poissons exotiques, les salles de cinéma d’accès gratuit pour les passagers en transit, les espaces verts où poussent une vingtaine d’espèces de plantes (dont des orchidées), le jardin de papillons, ainsi qu’une piscine extérieure, située sur le toit du Terminal 1.

singapore-2
Photo : iStockphoto

L’aéroport de Singapour, qui emploie plus de 28 000 personnes, a accueilli 42 millions de voyageurs en 2010 (contre 13 millions, en comparaison, pour l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau, de Montréal). Pour la petite histoire : l’établissement a été construit sur le site du camp de prisonniers de guerre américains, britanniques et australiens, baptisé Changi, en place de 1942 à 1945.

…………….

AÉROPORT INTERNATIONAL DE MADRID-BARAJAS

Madrid (Espagne)

madrid-nouveau
Photo : DavidDennisPhotos.com / Flickr / C.C. 2.0

Plus gros aéroport d’Espagne et quatrième en importance sur le territoire européen, Madrid-Barajas accueille quelque 50 millions de voyageurs par an.

madrid-2
Photo : scalleja / Flickr / C.C. 2.0

L’aéroport compte quatre terminaux, mais c’est véritablement le Terminal 4 — inauguré en 2006 et couvrant à lui seul 760 000 m2 (soit plus que le seul parc d’attractions La Ronde et ses 591 000 m2 !) — qui retient l’attention. Les architectes Richard Rogers et Antonio Lamela ont imaginé des pylônes de couleurs vives pour supporter des plafonds doublés de bambou, qui laissent filtrer la lumière du jour. Des murs en verre ajoutent à l’aspect éclatant de l’ensemble. « Un véritable séjour à l’intérieur d’un arc-en-ciel », décrit à ce sujet le magazine américain Travel + Leisure, spécialisé en voyages.

madrid-7
Photo : dalbera / Flickr / C.C. 2.0

Un autre magazine de voyages, le britannique Condé Nast Traveller, a quant à lui désigné le Madrid-Barajas « meilleur aéroport au monde » en 2008.

…………

AÉROPORT INTERNATIONAL DE PÉKIN

Pékin (Chine)

beijing-1
Photo : iStockphoto

En 2009, l’aéroport de Pékin est devenu le plus achalandé d’Asie (74 millions de voyageurs en 2010), déclassant Haneda à Tokyo, au Japon. Il est aussi aujourd’hui le deuxième plus fréquenté du monde, détrôné seulement par l’aéroport Hartsfield-Jackson d’Atlanta, aux États-Unis (et ses 89 millions de passagers par année).

beijing-3
Photo : Speccyol / Flickr / C.C. 2.0

On y trouve trois terminaux, mais la « pièce maîtresse » est sans contredit l’imposant Terminal 3, œuvre de l’architecte britannique Norman Foster, dont la construction a été achevée juste à temps pour les Jeux olympiques de 2008. Reproduisant la forme d’un dragon, ce gigantesque terminal est coiffé d’un toit rouge, couleur traditionnelle de la chance pour les Chinois. Les architectes ont néanmoins privilégié l’usage du blanc et du verre pour l’intérieur, ce qui permet à la lumière naturelle de mieux se répandre. Plus de 70 restaurants de toutes les origines (et autant de commerces), de même qu’un luxuriant jardin intérieur de style impérial chinois, accueillent les voyageurs en quête de détente.

beijing-2
Photo : Jorge Lascar / Flickr / C.C. 2.0

L’aéroport international de Pékin a été décrit comme le meilleur au monde en 2009 par le magazine Condé Nast Traveler (selon des critères tels que la propreté et la clarté de la signalisation).

…………….

AÉROPORT INTERNATIONAL D’USHUAIA-MALVINAS

Ushuaia, Terre de Feu (Argentine)

ushuaia-3
Photo : renatamiyagusku / Flickr / C.C. 2.0

Bienvenue à l’aéroport… le plus au sud du monde ! Porte d’entrée de l’Antarctique, Ushuaia-Malvinas a été ouvert en 1995 pour remplacer un précédent aéroport devenu désuet.

ushuaia-2
Photo : renatamiyagusku / Flickr / C.C. 2.0

S’il est de petite taille, cet aéroport de bout du monde peut tout de même accueillir des appareils aussi gros que le Boeing 747.

ushuaia-interieur
Photo : Martin St-Amant / Wikipedia – CC-BY-SA-3.0

Les voyageurs et les aficionados du design apprécient particulièrement l’utilisation du bois partout à l’intérieur, matériau qui apporte à l’ensemble une atmosphère chaleureuse de style « chalet » qui sied parfaitement au décor naturel environnant, entre montagnes et eau.

……………

AÉROPORT INTERNATIONAL DE HANEDA

Tokyo (Japon)

haneda-2
Photo : Hyougushi / Flickr / C.C. 2.0

Plus de 60 millions de personnes passent chaque année par Haneda, l’un des deux aéroports principaux de Tokyo.

haneda-5
Photo : ys* / Flickr / C.C. 2.0

Surnommé « le gros oiseau », le Terminal 1 a été inauguré en 1993 et constitue le plus grand des trois terminaux de l’aéroport. On y trouve six étages de restaurants et de magasins, des salles de conférences ainsi qu’un café perché sur le toit. Le Terminal 2, d’allure très futuriste, compte lui aussi des commerces répartis sur six étages, de même que l’Haneda Excel Tokyu, un hôtel de 387 chambres. Quant au Terminal international, il abrite l’Edo Koji (photo ci-dessous), une allée de commerces parsemée de lanternes traditionnelles qui reprend le style architectural de l’époque d’Edo, au Japon (1600-1868).

haneda-4
Photo : Hyougushi / Flickr / C.C. 2.0

On ne rigole pas avec les retards dans cet aéroport : en 2009, le magazine Forbes a en effet déclaré, pour la seconde année consécutive, qu’Haneda était « l’aéroport le plus ponctuel au monde », avec 94,3 % de ses vols partis à temps et 88,6 % arrivés à l’heure.

……………..

AÉROPORT DE SONDIKA

Bilbao (Espagne)

bilbao-1
Photo : Kano Photo / Flickr / C.C. 2.0

Bilbao, ville du Pays basque espagnol, fait déjà parler d’elle pour son musée Guggenheim (et son architecture complètement éclatée), mais elle se fait aussi remarquer pour son aéroport. Ouvert en 2000, celui-ci est installé à neuf kilomètres de Bilbao, dans la municipalité de Loiu. Il est surnommé La Paloma (la colombe) en raison de sa silhouette, qui rappelle celle d’un oiseau.

bilbao-2
Photo : Kano Photo / Flickr / C.C. 2.0

L’architecte espagnol Santiago Calatrava, qui a dessiné les plans de cet édifice à deux étages, a choisi le verre et le béton peint en blanc comme matériaux de base dans le but de créer un espace éclatant et moderne.

bilbao-3
Photo : Kano Photo / Flickr / C.C. 2.0

Néanmoins, le résultat ne fait pas l’unanimité : de nombreux voyageurs se plaignent de l’absence d’une zone d’arrivée, ce qui les force à passer par l’extérieur dès qu’ils ont franchi les douanes. Quant à l’AENA (l’autorité de gestion des aéroports espagnols), elle peine à imaginer d’éventuels agrandissements pour l’aéroport en raison de sa forme initiale, jugée « trop fermée ».

…………….

AÉROPORT INTERNATIONAL DE HONG KONG

Hong Kong (Chine)

hongkong2
Photo : charclam / Flickr / C.C. 2.0

Entouré d’eau et de montagnes, l’aéroport de Hong Kong, inauguré en 1998, a été construit sur l’île de Chek Lap Kok, à 17 kilomètres de la métropole. Avec ses 45 millions de passagers annuels, il demeure l’un des plus visités au monde et fait vivre 60 000 personnes, ce qui en fait l’un des employeurs les plus importants de Hong Kong. Le style épuré de l’architecte Norman Foster — celui-là même qui a imaginé l’aéroport international de Pékin — est reconnaissable entre tous : murs transparents et voûtes sont à l’honneur partout dans l’édifice, qui a coûté 20 milliards de dollars à construire. Les parois vitrées ont été conçues de sorte qu’elles éclateraient rapidement en cas de typhon afin de permettre à la structure de résister aux forts vents.

hongkong3

Si les esthètes apprécient la beauté simple de l’ensemble de la construction, plusieurs critiquent néanmoins la pollution visuelle que cause la présence de trop nombreux commerces. Un véritable centre commercial s’est installé dans le Terminal 2, et un terrain de golf, le SkyCity Nine Eagles, a été aménagé à proximité de celui-ci. Avec sa superficie de 570 000 m2, le Terminal 1 fait partie des plus gros terminaux aéroportuaires du monde, derrière le Terminal 3 de l’aéroport international de Dubai et le Terminal 3 de l’aéroport international de Pékin. Malgré sa grande taille, l’aéroport de Hong Kong reste un endroit où il est particulièrement aisé de s’y retrouver, d’après Travel + Leisure. « Même le passager le plus endormi par ses 17 heures de vol peut s’y déplacer les yeux mi-clos sans même se perdre », note le magazine américain.

…………….

AÉROPORT INTERNATIONAL DE DENVER

Denver, Colorado (États-Unis)

denver-istock
Photo : iStockphoto

Chouchou de la classe affaires — le magazine Business Traveller l’a nommé « meilleur aéroport d’Amérique du Nord » de 2005 à 2009, et le Time lui a déjà décerné le titre d’aéroport le mieux géré en Amérique —, cet aéroport du Colorado ouvert en 1995 frappe d’abord par son apparence extérieure des plus originales, où domine un toit blanc ondulé. Les architectes de Fentress (une entreprise de Denver) ont cherché à reproduire les pics enneigés des Rocheuses environnantes en utilisant de la fibre de verre extensible que supporte un assemblage de câbles de fer. Cette conception audacieuse, fruit de trois courtes semaines de réflexion, a d’ailleurs permis à cette agence d’architecture de se faire remarquer sur la scène internationale : elle a reçu, quelques années plus tard, le mandat de concevoir l’aéroport international d’Incheon, en Corée du Sud.

denver-1
Photo : sirsnapsalot / Flickr / C.C. 2.0

À l’intérieur, fontaines et gargouilles agrémentent le décor, et des expositions d’art sont régulièrement organisées. Une phase d’agrandissement est en cours, ce qui permettra bientôt à l’établissement d’accueillir jusqu’à 110 millions de passagers par année. En 2008, l’aéroport de Denver a implanté un système d’énergie solaire, constitué de 9 200 panneaux qui génèrent l’équivalent de 3,5 millions de kWh par année.

…………….

AÉROPORT INTERNATIONAL DE DUBAI

Dubai (Émirats arabes unis)

dubai-2
Photo : iStockphoto

Dubai, le plus connu des sept émirats qui forment la fédération des Émirats arabes unis, est reconnu pour sa démesure, et son aéroport n’échappe pas à la règle : le Terminal 3, ouvert depuis 2008, fait à lui seul 15 fois la taille de l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau, de Montréal ! Cela en fait le terminal aéroportuaire le plus grand au monde.

dubai-nouveau
Photo : macronix / Flickr / C.C. 2.0 (photos 2 et 3)

Outre ses hôtels cinq étoiles, ses restaurants et ses boutiques hors taxe somptueuses, l’aéroport de Dubai met à la disposition des voyageurs des salles de prière ainsi que le système de distribution de bagages le plus rapide au monde (8 000 valises par heure). Par ailleurs, on y a implanté en 2007 un dispositif de dépistage des drogues parmi les plus sophistiqués et les plus sévères. Les passagers qui transportent sur eux ne serait-ce que 0,001 gramme de drogue — même des graines de pavot sur un baguel ou des médicaments qui contiennent de la codéine — sont passibles de peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à quatre ans.

dubai-3
macronix / Flickr / C.C. 2.0 (photos 2 et 3)

D’une capacité actuelle de 62 millions de passagers, l’aéroport aux lignes modernes et luxueuses (marbre blanc, éclairages colorés et détails dorés) pourra accueillir jusqu’à 80 millions de personnes par année une fois les agrandissements en cours complétés, en 2012.

……………..

AÉROPORT INTERNATIONAL D’INCHEON

Séoul (Corée du Sud)

seoul-2

Conçu par les architectes américains de Fentress (qui ont fait leur marque en dessinant l’aéroport international de Denver) et inauguré en 2001, Incheon a l’habitude des honneurs : l’Association internationale du transport aérien (IATA) lui a attribué le prix du meilleur service, et de 2006 à 2008 (tout comme en 2010), l’établissement a obtenu la palme du meilleur aéroport, décernée par le Conseil international des aéroports.

seoul-3

Construit sur une île artificielle située à 70 kilomètres de Séoul, Incheon se veut un véritable condensé de culture sud-coréenne : la forme de son toit rappelle celle d’un temple traditionnel, et sa zone d’arrivée est enrichie de quelque 5 000 artéfacts coréens. De son côté, le terminal par lequel transite le train servant au transport des passagers affiche des lignes on ne peut plus futuristes.

……………

AÉROPORT INTERNATIONAL DE KUALA LUMPUR

Kuala Lumpur (Malaisie)

kuala-1-nouveau
Photo : erm / Flickr / C.C. 2.0

Régulièrement présenté comme l’un des aéroports les plus impressionnants d’Asie, l’aéroport international de Kuala Lumpur s’inscrit parmi les mégaprojets mis en place par l’ancien premier ministre de la Malaisie Mahathir Mohamad (en poste de 1981 à 2003) pour rendre son pays plus compétitif sur le territoire asiatique. Le montant total de la facture est estimé à 3,5 milliards de dollars, et l’aéroport peut recevoir jusqu’à 35 millions de passagers par année. Encore aujourd’hui, il agit comme l’un des principaux leviers économiques du pays.

kuala-3

Ouvert depuis 1998, l’édifice a nécessité quatre ans et demi de travaux sur des terres agricoles, et sa construction n’a entraîné la destruction d’aucune propriété privée. Il est l’œuvre du défunt architecte japonais Kisho Kurokawa, qui a opté pour un style « à ce point éclectique qu’il est impossible de le confondre avec celui d’autres aéroports dans le monde », note le magazine Travel + Leisure. D’imposantes colonnes tout en diagonale supportent des plafonds en bois dans lesquels sont intégrées des pièces en verre, un matériau utilisé un peu partout dans l’aéroport dans le but de laisser entrer le plus de lumière possible.

kuala-2-nouveau
Photo : Rameez Sadikot / Flickr / C.C. 2.0

Une zone commerciale de 64 000 m2 occupe l’aéroport, mais la direction prévoit la faire passer à 103 000 m2 d’ici quelques années. Actuellement, plusieurs boutiques de luxe — Burberry, Montblanc, etc. — sont installées dans le Terminal A, le bâtiment principal de l’aéroport. Aussi appelé « Satellite », ce dernier comprend en outre des salles de cinéma et de prière, des douches, des salons de massage, de même qu’une… forêt tropicale. Par ailleurs, une « promenade de la jungle », où l’on trouvera des plantes exotiques et des cascades, est en cours de construction.

…………

AÉROPORT DE MARRAKECH MENARA

Marrakech (Maroc)

marrakech-1

Deuxième aéroport en importance au Maroc après Mohammed V (Casablanca), Marrakech Menara, situé à seulement trois kilomètres du centre de la ville, est considéré par plusieurs comme la combinaison parfaite de l’architecture islamique traditionnelle et du style contemporain. Son Terminal 1, complètement réaménagé en 2007-2008, a été dessiné par E2A Architecture, de Casablanca. Cette équipe d’architectes a fait naître une structure costaude au premier regard, mais adoucie par une dentelle de béton qui laisse filtrer la lumière, générant au sol des motifs changeants selon l’heure du jour. Sur le toit de l’aéroport, 72 panneaux photovoltaïques alimentent quant à eux l’édifice en énergie solaire.

marrakech-3

En 2010, les deux terminaux de l’aéroport ont vu défiler 3,4 millions de voyageurs, mais un troisième terminal — dont l’ouverture est prévue pour 2012 — devrait porter ce nombre à huit millions. En attendant, Marrakech Menara continue de faire régulièrement de l’œil aux cinéastes : il est apparu dans de nombreux films, dont Sex and the City 2 (2010) et L’arnacœur (2010). (Photos : kriss69 / Flickr / C.C. 2.0 et  hoodrat / Flickr / Fotopedia / C.C. 3.0)

………

AÉROPORT INTERNATIONAL DE SAN FRANCISCO

San Francisco, Californie (États-Unis)

san-francisco-1

Sous son toit en forme d’ailes déployées, l’aéroport de San Francisco — deuxième plus achalandé de la Californie, derrière Los Angeles — a la particularité d’« instruire » les voyageurs de passage. C’est que l’établissement aux lignes contemporaines abrite le Musée Louis A. Turpen, consacré à l’aviation, et la bibliothèque de la Commission de l’aviation ! Régulièrement, des expositions culturelles ont lieu sur place, dans une zone désormais appelée « Les musées de l’aéroport de San Francisco », une initiative qu’approuve l’Association américaine des musées. Tout juste rouvert après des rénovations s’étant élevées à 383 millions de dollars, le Terminal 2 de l’aéroport est le premier aux États-Unis à avoir obtenu la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), un programme qui encourage la construction de bâtiments à haute qualité environnementale d’après plusieurs critères (efficacité énergétique, réduction de la consommation d’eau et utilisation de matériaux de provenance locale, notamment).

san-francisco-3

D’après une étude américaine menée en 2007, une bonne partie de l’aéroport de San Francisco se retrouverait submergée si le niveau de la mer venait à augmenter d’à peine un mètre. Par ailleurs, le Terminal international de cet aéroport est le plus gros édifice au monde construit sur une structure spécialement conçue pour résister aux tremblements de terre. (Photos : iStockphoto et Andrew Choy / Flickr / C.C. 2.0)

……….

AÉROPORT INTERNATIONAL D’OSLO-GARDERMOEN

Gardermoen (Norvège)

oslo-7

Installé à Gardermoen, à 35 kilomètres au nord d’Oslo, cet aéroport norvégien héberge une vingtaine de restaurants et 12 stations météo (appartenant à l’Institut météorologique norvégien), de même que la plus grande boutique hors taxe de tous les aéroports européens. Côté design, la firme Aviaplan a privilégié le bois, le verre et le métal pour donner à la construction un style à la fois rustique et moderne, typique du design scandinave.

oslo-4

Des artistes norvégiens et suédois, dont Per Inge Bjørlo, Anna Karin Rynander et Per-Olof Sandberg, viennent agrémenter l’aéroport de leurs sculptures et installations contemporaines. Par exemple, une « station sonore de rafraîchissement » située dans la zone des départs produit un bruit d’averse lorsque les passagers passent dessous !

Les plus populaires