Élections : l’héritage d’Obama en jeu

Le nom de Barack Obama ne figurera pas sur les bulletins de vote aux élections de mi-mandat du 4 novembre, mais l’avenir de sa présidence et son héritage politique seront en jeu. Malgré une baisse marquée du chômage depuis cinq ans, le taux d’approbation à l’égard du premier président noir a chuté, passant de 53 % en 2012 à 42 % en ce moment. Les démocrates risquent d’en subir les conséquences.

Voici quatre des principaux enjeux de cette élection.

1. Le Sénat sous domination républicaine ?

Minoritaires à la Chambre des représentants, les démocrates risquent aussi de perdre les commandes du Sénat. Déjà victime d’obstruction au Congrès, Obama verrait sa marge de manœuvre se rétrécir comme une peau de chagrin.

2. L’Obamacare en péril ?

S’ils ont la mainmise sur les deux chambres du Congrès, les républicains feront tout pour bloquer l’ambitieuse réforme de l’assurance maladie, surnommée ­« Obamacare », qu’une majorité d’Américains n’approuvent toujours pas.

3. Les sans-papiers oubliés ?

Obama promet de régulariser la situation de quelque 13 millions d’immigrants sans papiers. Mais cette réforme se heurte à un mécontentement au sein même d’une partie de la base démocrate, tiède à l’idée de « récompenser » des immigrants entrés illégalement en sol américain.

4. Les écolos floués ?

Les alliés environnementalistes d’Obama ­s’attendent à ce qu’il oppose son véto au controversé projet de pipeline Keystone XL, qui doit transporter du pétrole des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au Texas. Mais si les électeurs infligent une raclée aux démocrates, le président pourrait donner le feu vert au pipeline, un projet populaire dans certains États.

Les plus populaires