États-Unis : en avant, Mars !

Aller sur la Lune : on l’a déjà fait. Alors cap sur Mars, annonce Barack Obama. Mais la route vers la planète rouge est longue et ne fait pas l’unanimité.

États-Unis : en avant, Mars !
Photo : iStockphoto

MARS EN 2035

Obama veut envoyer des astronautes en orbite autour de Mars d’ici 2035 et espère en voir un y poser le pied « de son vivant ». Mais auparavant, la NASA doit dessiner un engin capable de lancer un module au-delà de la Lune d’ici 2015. Étape suivante : faire atterrir des astronautes sur des astéroïdes d’ici 2025.

CES ASTÉROÏDES MENAÇANTS

Aller sur des astéroïdes – un énorme défi – permettrait d’étudier ces corps célestes. Ceux-ci passent régulièrement près de notre planète et certains l’ont déjà heurtée, avec des conséquences désastreuses. L’une de ces collisions aurait causé la disparition des dinosaures.

DONNER LA LUNE AUX AUTRES

La nouvelle politique ne fait pas que des heureux. Pour Neil Armstrong et d’autres astronautes, l’abandon de la Lune signe l’arrêt de mort de la suprématie américaine dans l’espace. Comme la Chine vient de se lancer dans la conquête de la Lune, cet astre demeure un enjeu géopolitique. Obama abandonne aussi les navettes spatiales. Pendant un temps, les Américains ne pourront plus se rendre dans l’espace qu’avec l’aide des Russes et de leurs fusées Soyouz.