États-Unis : le chinois est le nouveau français

Le chinois a dépassé le français pour devenir la langue étrangère la plus parlée aux États-Unis – si l’on exclut l’espagnol, qui est hors catégorie.

Photo © Emmanuel Faure / Getty Images
Photo © Emmanuel Faure / Getty Images

Fouineur
Le chinois est devenu la langue étrangère la plus parlée aux États-Unis – si l’on exclut l’espagnol, qui est hors catégorie. Dans les années 1990 et 2000, c’est le français qui occupait cette place honorifique, mais un tableau publié par le Bureau du recensement américain montre l’essor du chinois et d’autres langues asiatiques au sud de la frontière.

L’italien, l’allemand et même le polonais, qui faisaient partie du top 5 durant les années 1980, sont aujourd’hui devancés par le chinois, donc, mais aussi le tagalog, le vietnamien et le coréen. Le français (qui inclut le patois, le cajun et le créole) reste sur le podium, près de 2,1 millions de personnes le parlant toujours à la maison (contre 2,8 millions pour le chinois). Mais pour combien de temps encore ?

© Bureau du recensement des États-Unis
© Bureau du recensement des États-Unis
Les commentaires sont fermés.

Bientôt aussi , au Canada le chinois dépassera le français et dans quelques années l’arabe

Dans les pays du Magrheb, l’anglais remplace de plus en plus le français. Le phénomène est international, il n’est pas américain.

«Dans les pays du Magrheb, l’anglais remplace de plus en plus le français. Le phénomène est international, il n’est pas américain.»

Je ne vois pas le rapport avec l’importance du Chinois dû à l’immigration aux États-Unis.

Mais de toute façon, je vais souvent au Maghreb et je n’ai jamais remarqué que l’anglais remplace le français. On le parle peu alors qu’on y parle très bien le français qui y est très dominant. Je ne suis même pas sûr qu’il y ait un seul journal en anglais. Il y avait eu une tentative au Maroc (par le groupe du Matin), mais elle n’a pas réussi.

Fascinant votre tableau
On voit l’italien, le polonais, le grec et le yiddish fondre. Les enfants s’assimilent. Au Québec, les Italiens continuent à parler italien et les Grecs grec. Normal: on leur finance des écoles! Montréal est un cas spécial en Amérique du nord.

Le français avance en Afrique, sauf dans quelques rares pays comme le Burundi et le Rwanda.