Haïti : doit-on s’inquiéter de la présence américaine ?

Avec 20 000 soldats déployés à Haïti, les Américains semblent s’y imposer. Néo-colonialisme ? Invasion déguisée ? Pour le géographe Jean-Marie Théodat, nous aurions tort de n’y voir que du mauvais.

Haïti : doit-on s’inquiéter de la présence américaine ?
photo :Ramon Espinosa / AP/PC

Jean-Marie Théodat, maître de conférences à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et auteur du livre Haïti – République dominicaine : une île pour eux, 1804-1916.

Selon Jean-Marie Théodat, géographe haïtien, il faut faire comme si le passé s’était lui aussi écroulé durant le séisme. Bref, il serait erroné de juger l’aide américaine à la lumière de torts et de fautes passées.

Théodat va plus loin : l’arrivée massive des Américains, dans toute son ampleur, représente la différence entre l’aide et la charité.

Qu’auraient pu faire les Américains pour que les Haïtiens aient une meilleure impression d’eux ? Y faire débarquer Obama, affirme le géographe.

>> Ne manquez pas l’entretien avec Jean-Marie Théodat, dans le prochain numéro de L’actualité, en kiosque vendredi 5 février.

Les propos de Jean-Marie Théodat ont été recueillis lors d’une table ronde à la Maison de l’Amérique latine, le 22 janvier, à Paris.