Homophobie : l’État islamique part en chasse

Depuis la percée des djihadistes du groupe armé État islamique (EI) dans leurs pays, les homosexuels irakiens et syriens trouvent refuge au Liban.

ISIL hits Kirkuk
Photo : Getty Images

Depuis la percée des djihadistes du groupe armé État islamique (EI) dans leurs pays, les homosexuels irakiens et syriens trouvent refuge au Liban.

L’EI mène en effet une vraie chasse aux gais dans les zones où il impose sa domination. « Encore cette semaine, ses combattants en ont décapité deux en Irak », dénonce Bertho Makso, fondateur de l’ONG libanaise Proud. Fondée en septembre 2013 à Beyrouth, capitale du Liban, l’association offre entre autres du soutien psychologique et médical à ces réfugiés qui ont souvent vécu des expériences traumatisantes avant d’arriver au Liban.

Si le centre est ouvert à toutes les nationalités, la plupart de ceux qui y reçoivent des services sont syriens, et de plus en plus irakiens. « Les milices chiites du sud de l’Irak pourchassent les gais avec autant de violence que l’EI », souligne Bertho Makso.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie