Israël, Gaza et la déshumanisation de l’ennemi

Voilà à quoi ressemble la guerre. Dans les deux camps, civils et soldats passent par un «processus de déshumanisation de l’ennemi».

Photo © MENAHEM KAHANA / AFP / Getty Images

Photo © MENAHEM KAHANA / AFP / Getty Images

FouineurPlus de 12 000 retweets. C’est peu dire qu’Allan Sørensen a été surpris de voir sa photo du nouveau cinéma de Sderot attirer l’attention d’internautes du monde entier. Pour ce correspondant au Moyen-Orient du journal danois Kristeligt Dagblad, cette scène d’Israéliens se regroupant dans l’allégresse pour assister au spectacle devant leurs yeux n’avait rien de nouveau.

Mais la photo a choqué les non initiés. Il faut dire qu’il n’y a pas réellement de cinéma, mais plutôt une colline, où des personnes se rassemblent sur des chaises en plastique pour assister aux bombardements de Gaza, applaudissant les nuages de fumée qui s’offrent à eux. « Nous sommes ici pour voir Israël détruire le Hamas », a expliqué Eli Chone, un Américain de 22 ans vivant en Israël, à un autre journaliste de Kristeligt Dagblad.

« Honnêtement, regardez autour de vous, a-t-il ajouté en pointant la cinquantaine de personnes sur la colline. Ils vivent dans cette ville et doivent faire face aux tirs de manière quotidienne. Il n’est pas nécessaire de dire qu’ils sont heureux de voir l’armée répondre. Nous nous asseyons pour regarder Israël créer la paix. »

« Et c’est aussi un bon amusement », a renchéri son ami Aaron Dew.

Voilà à quoi ressemble la guerre. Dans les deux camps, civils et soldats passent par un « processus de déshumanisation de l’ennemi », a expliqué Allan Sørensen au New York Times. Lui-même a été témoin d’épisodes similaires du côté palestinien.

Tel que le rapporte L’Express, le photographe Firas Hashlamoun a publié sur sa page Facebook, le 12 juillet, une image qui montre des Palestiniens de la ville de Hébron, en Cisjordanie, contemplant les roquettes du Hamas en train d’être lancées sur Tel-Aviv. Dans un reportage de Reuters publié le lendemain dans le quotidien israélien Jerusalem Post, l’un des spectateurs n’a pas caché sa joie devant ce spectacle. « Aujourd’hui, nous sommes venus voir les roquettes frapper nos villes occupées depuis 1948 et assister à ces moments de dignité et de fierté menés par la résistance à Gaza ».

Dans les deux cas, les photos ont fait fureur sur les réseaux sociaux. Leurs auteurs ont été accusés d’avoir inventé leurs histoires de toutes pièces. Et il y a eu des détournements. Il faut dire qu’une partie de la guerre se joue loin de Gaza, de ses roquettes et de ses explosions. Elle se joue aussi sur Internet, à coup de tweets et de vidéos virales.

NPR a d’ailleurs enquêté sur ce phénomène. La propagande ayant toujours fait partie des conflits, « les réseaux sociaux ont agrandi le champ de bataille », explique le journaliste Ari Shapiro, qui est parti à la rencontre du producteur de musique Noy Alooshe, à Tel-Aviv.

Ce dernier, qui s’est fait un nom en transformant un discours de Mouammar Khadafi en un dance mix lors du soulèvement en Libye, a récemment récidivé avec « Hamas karaoke ». Dans cette vidéo, il se moque en chanson d’une conférence de presse du Hamas.

Si Noy Alooshe est content du résultat, il sait qu’il a perdu la bataille de la viralité. « Je dois dire que le plus grand succès du moment, qui fait parler beaucoup d’Israéliens… et qui fait danser les gens chez eux, y compris des soldats, ce n’est pas une chanson israélienne. C’est une chanson du Hamas », a-t-il confié.

https://www.youtube.com/watch?v=rhbVzKPfnSk

La chanson en question, en hébreu, a circulé sur Internet sous le nom « Shake Israel’s Security ». Et elle ne fait pas dans la subtilité, puisque certaines des paroles vont comme suit : « Tuons les juifs, tuons les sionistes ». Qu’importe, puisque selon Noy Alooshe, « c’est une très bonne chanson, avec un très bon rythme », et qui fait danser les gens dans les boîtes de nuit.

Celui qui se considère comme un soldat dans la guerre des nouveaux médias contre le Hamas n’a pas peur de l’avouer : « Ils sont en train de gagner cette guerre ».

Les commentaires sont fermés.

Bel article reflétant les abus des deux cotés. C’est assez rare ces temps-ci. Nos gouvernements appuient Israel sans compromis, la population (enfin celle présente sur les blogues et les réseaux sociaux) tend à appuyer les Palestiniens sans compromis et le chroniqueur est pris entre les deux effarouchant l’un ou l’autre se faisant dire qu’il fait de la propaghande sioniste ou qu’il joue le jeu des terroristes.

J’ai l’impression d’assister à un conflit de Liliputiens où l’on se fait la guerre sans nécessairement se rappeler qu’est-ce qu’on recherche mais que l’on désire avant tout hair, tuer et détruire l’enemi. Comme si des manifestations pro-palestinienne comme on a vu à Paris pouvaient diminuer le sentiment de persécutions des Juifs et que les bombardements sur les Palestiniens pouvaient faire autre chose qu’augmenter le recrutement du Hamas. Plus qu’il y aurai de Juifs qui se sentirons persécutés, plus ils verront en Israel leur unique façon de survie. Moins les Palestiniens croiront en leur avenir, moins ils auront à perdre et plus ils s’engageront dans des voies extrêmistes.

Outre qu’avoir une sympathie pour l’un ou l’autre des belligérants, reconnaissons que les deux ne font absolument rien pour en arriver à une solution. Qu’une solution n’arrivera certainement pas dans cette présente génération et probablement pas dans la prochaine non plus.

Il faudrait ressortir en salle dans cette région du monde ‘Le Sabre du mal’, un terrifiant film de samouraïs des années soixante en glorieux noir et blanc, où le légendaire acteur Tatsuya Nakadai incarne un samouraï atteint de manie homicide et maîtrisant la garde « silence et matin calme » – une technique de sabre rarissime qui le rend pratiquement invincible. Je suis sûr que les rares Palestiniens, les rares Israéliens qui sont encore normaux y reconnaîtraient l’état d’esprit de leurs dirigeants, pour qui ce qui compte désormais est d’abord et avant tout de tuer. Qu’est-ce qui fait la popularité du Hamas dans les territoires? Les meurtres de Juifs, enfants de préférence. Qu’est-ce qui fait la popularité de Netanyahu en Israël? Les meurtres d’Arabes, enfants de préférence.

« Qu’est-ce qui fait la popularité du Hamas dans les territoires? Les meurtres de Juifs, enfants de préférence. »
Le problème dans cette affirmation, c’est qu’il y a beaucoup d’intention mais pas ou peu de résultats!
Mais beaucoup de résultats de la part d’Israël!

On peut bien essayer de faire la part des choses et essayer de « balancer » les tords, mais il ne faut pas banaliser la situation.
Ce qui se passe devant nos yeux de plus en plus à cause de technologies, en direct en plus, c’est la mort de civils, un majorité de femmes et d’enfants qui sont assassinés.
Quand, pourrons-nous sentir et toucher instantanément aussi à cette guerre, par sa chaleur, par sa poussière et par son sang directement dans notre salon? Pourquoi pas?
Faudra-t-il en faire un billet comme un autre?
Faudra-t-il s’en réjouir?
Faudra-t-il trouvez cela formidable comme avancées technologiques?
Normal?

1- Les morts sont surtout de quel côté?
Gaza: + de 600 actuellement et seulement dans ce conflit. Sans parler de la destruction de tout se trouvant sur le passage des soldats…ce sont ceux qui sont sur le côté « des bons », de ceux qui se défendent. D’Israël.
Combien de mort en Israël: 0 avant que « les bons » (eux selon trop de monde) pour se défendre envahissent son voisin…
2- Qui est-ce qui étend son territoire?
Israël depuis toujours. Enfin depuis que l’Angleterre voulant se débarrasser « d’un problème », à créer ce qui était prévisible comme étant un nid de guêpes.
3- Qui est-ce qui est le terroriste et le voyou?
Celui qui prétend défendre son territoire de celui qui le prend à son voisin?*
4- Qui est-ce qui se défend?
Celui qui prend le territoire de l’autre.
5- De quoi se défend-il?
De la peur, car les dommages sont minimes et les morts inexistants, les blessés mineures peu nombreux.
En conséquence de quoi, pour se défendre il peu prétendre à tout détruire, humains, femmes et enfants compris…en territoire qui n’est pas le sien!

N’y a-t-il pas quelques choses qui clochent?
Il semble que c’est assez près que ce dont la communauté internationale considère comme normal et démocratique!

* Le Hamas.
1-Ce qui me dérange le plus du Hamas, qui prétend défendre son peuple, c’est qu’il demande à son peuple, femmes et enfants, de rester en place lorsqu’Israël les avertis de frappes à venir, en prétendant qu’à de la propagande et de la désinformation, alors qu’à chaque affrontement c’est le même scénario et qu’ils savent que ce sera les laisser en danger.
2-Ce qui me dérange des Palestiniens, c’est qu’à répétition, ils croient tout ce que dit le Hamas et servent de chair à canon. Le libre arbitre et le jugement, surtout après que les mêmes scénarios se répètent, sont-ils inexistants? Par contre partir à 5 minutes d’avis: pour allez où? C’est lorsque la situation est plus calme qu’il faudrait partir. Mais sans le sous et que le minimum pour survivre, pour allez où?

La communauté international devrait prendre la place du Hamas et faire cesser ce carnage une fois pour toute en prenant tout les moyens nécessaires.
Après l’imposition d’une quelconque non-agression, même imposée, il devrait conduire des négociations le temps qu’il faudra pour que la création de deux états soient créés avec retour des territoires aux Palestiniens, ou des échanges ainsi que des compensations. Le Hamas et certains groupes juifs ne seront pas d’accord et il faudra les avoir à l’oeil très longtemps en prenant les moyens qu’il faut. Les Palestiniens…et…les Israéliens ne pourraient en majorité qu’en être heureux après un certain temps et cesser d’appuyés ceux qui resteront jusqu’à leurs morts des terroristes…ou des opposants jamais satisfaits: ce qui se comprend et qui s’explique. Mais malheureusement on ne peut pas refaire l’histoire et remettre en ordre tout ce qui a perdu sa place. Mais dans quelques générations, la paix pourrait ainsi s’établir.

Sans jamais intervenir directement et en conséquences, laisser aller Israël et le Hamas tout azimut et ad vitam aeternam est tout simplement le plus grand échec de la communauté international depuis qu’elle c’est organisée.
C’est tout simplement criminel!
Prétendre à une défense légitime d’Israël dans les circonstances et avec une telle intensité disproportionnée est aussi criminel.
Israël doit cesser son expansion, redonner ce qu’il a prit. Le Hamas doit cesser ses actions inutiles et qui ne peut que se perpétuer.
Les citoyens des deux communautés doivent finir par vivre en paix et régler leurs différents en civilisés du vingt et unième siècle!
Il faudra impérativement, que les laïcs interviennent avec vitalité et conviction pour reléguer les religions aux croyants sans intervention dans la vie politique.

Votre commentaire M.SirDecelles exprime bien le dilemme.
Pour chacunes des parties, gagner est plus important que l’enjeu, plus important que les vies perdues…
Et, la communauté internationale regarde et regarde, regarde encore…

Israël utilise ses armes pour défendre sa population. Le Hamas utilise sa population pour défendre ses armes!

Si le Hamas cesse ses tirs de roquettes, ce sera la fin de la guerre et la paix. Si Israël cesse ses moyens de défense, ce sera la fin d’Israël, le seul état démocratique de cet endroit du monde,

Donc si je vous comprend bien, vous êtes tout à fait d’accord à ce que je m’approprie votre résidence, ne vous laissant que votre cabanon pour vivre et je peux m’attendre à ce que vous ne fassiez rien ? C’est bien ca ?

Je pense que vous avez une vision extrêmement simpliste de ce conflit. Ouvrez quelques livres d’histoire, ca vous fera du bien.

Le Hamas est un groupe TERRORISTE qui n’e qu’un (1) seul but: anéantir Israël et tous les Juifs. Point barre.

Il est dès lors parfaitement légitime que les Israélites se défendent du mieux qu’ils le peuvent contre ces massacreurs. Surtout que ce sont encore une fois les Palestiniens (plus de 2,000 roquettes tirées!!!) qui ont débuté le massacre et qui utilisent des boucliers humains pour se cacher. Les salauds. D’ailleurs, le Hamas est la seule et unique partie impliquée dans ce conflit à avoir refusé les termes d’un cessez-le-feu que les Égyptiens avaient préparé. La SEULE!

Israël a été créé en 1948 par l’ONU je vous le rappelle. Il n’y a eu aucun vol de territoire et les Palestiniens ont un pays qui se nomme la Palestine.

Tous les pays du monde ont à un moment ou à un autre fait face à des problèmes majeurs et sont entrés en guerre. Une fois celle-ci terminée, presque tous sont passés à autre chose (France, Angleterre, Vietnam, Allemagne, États-Unis, etc…) sauf les Palestiniens qui sont devenus des marionnettes dans les mains des groupes terroristes.

« Israël a été créé en 1948 par l’ONU je vous le rappelle »

So what ? Si les autochtones se faisait donner l’ile de montreal (ou tout le Québec tiens..) par l’ONU puisqu’ils étaient là bien avant les européens, vous seriez d’accord de laisser votre maison, terrain, etc. ? Non, vous ne le seriez pas, ONU ou pas ONU.

« Tous les pays du monde ont à un moment ou à un autre fait face à des problèmes majeurs et sont entrés en guerre »

Vous savez qu’il y a un blocus sur Gaza ? C’est pas comme si Gaza était en paix, avec une économie libres, des produits disponibles pour tous.

1-Israël: un état démocratique?
Pas pour ses voisins. Sa démocratie est celle du plus fort: rien d’autre.

2-Ce que vous dites c’est qu’Israël n’a qu’à prendre tout ce qu’il lui faut, partout où il le désire, ceux qui se font prendre n’ont qu’à ne rien dire et rien faire et ainsi tous vivront en paix jusqu’à la fin des temps.
Si vous croyez que c’est une philosophie acceptable et menant à la paix pour quiconque, vous devez bien être prêt à l’appliquer pour vous? Non? Oui?
Dites-moi ou vous habitez, je ferai le bon Israélien et vous le méchant Palestinien. On verra bien combien de temps nous serons voisin en toute harmonie et tranquillité.

Encore une fois, Israël n’a fait que répondre aux attaques sournoises et meurtrières des Palestiniens qui soutiennent le Hamas, groupe TERRORISTE je vous le rappelle.

Que le Hamas cesse ses tirs de roquettes et qu’il accepte les termes du cessez-le-feu préparé par l’Égypte et tout cessera.

Mais nâââôôôn. Trop simple. Vos idoles sanguinaires préfèrent faire durer le conflit en utilisant des enfants comme bouclier humain et en se déplaçant d’un hôpital à un autre en ambulance.

Israël est l’un des SEULS pays démocratique dans cette partie du monde. Que vous le vouliez ou non et s’il n’avait qu’à prendre ce qu’il désire, ça ferait longtemps que la bande de Gaza serait totalement évacuée.

François 1, je vous rappelle que nous sommes en train de discuter de deux photos représentant deux groupes de dégénérés sadiques, les uns Palestiniens et les autres Israéliens, qui assis tranquillement sur leurs chaises de jardin, prennent leur pied dans la boucherie. Ces assoiffés de sang, j’en ai bien peur, sont l’avenir d’Israël et l’avenir de la Palestine. À chaque nouvel affrontement, à chaque nouvelle série d’assassinats de Juifs et d’Arabes – et c’est sûr qu’il va y en avoir plein d’autres, chaque fois que le Hamas ou Netanyahou ou les deux éprouveront le besoin de faire mousser leur cote de popularité en livrant en pâture à leur population qui en est si friande sa ration de meurtres de Juifs / les meurtres d’Arabes – ces anormaux dégénérés vont croître et se multiplier, communiant (hi hi) sans s’en rendre compte dans le même idéal d’inhumanité, jusqu’à constituer la majorité des deux populations. Alors c’en sera fini non seulement d’Israël et de la Palestine, mais de la civilisation juive et de la civilisation arabe, et donc de l’humanité. Il monte de ces parterres de voyeurs de massacres une forte odeur de putréfaction historique.

Seule une force d’interposition internationale surentraînée et armée jusqu’aux dents, installée à demeure, pour au moins un siècle, sur une ligne la moins sinueuse possible entre les deux patries, et chargée de tirer à vue sur quiconque rond le cessez-le-feu, peut maintenir la paix entre ces deux peuples de bellicistes hallucinés, pour qui la guerre, comme dans le futurisme italien, « est la seule hygiène du monde ».

Excellentes photos, qui permettent bien mieux qu’un long discours de savoir à quoi s’en tenir sur ces deux peuples assoiffés de sang. D’un côté comme de l’autre, les assassins d’enfants sont tombés pile-poil pour fournir aux fanatiques religieux du Hamas, d’une part, et à l’extrême-droite populiste de Netanyahu d’autre part l’occasion dont ils avaient respectivement besoin pour faire remonter leur cote de popularité, en fournissant aux Palestiniens et aux Israéliens leur ration de meurtres de Juifs / de meurtres d’Arabes. L’amour de la boucherie, voilà au moins une chose que Palestiniens et Israéliens ont en commun.

Sauf que combien d’enfants et même d’adultes juifs ont été assassinés par le Hamas?
Et combien d’enfants et d’adultes Palestiniens par Israël?

J’ai de la misère à vous suivre…

Il n’y a pas si longtemps, votre Parti québécois voulait nous enfoncer d’urgence dans la gorge une charte anti-islamiste et vous défendiez cette charte avec une ardeur peu commune.

Maintenant, les mêmes islamistes contre lesquels vous étiez prêt à réduire gravement la liberté d’expression et de religion, allant même jusqu’à leur faire perdre leur emploi, lancent plus de 12,000 roquettes sur l’un de ses voisins et vous les approuvez et les soutenez???

Moi pas comprendre…

Celui qui ne laisse pas d’espace entre ses deux oreilles, et que pour lui, il n’y a que les extrêmes et les superlatifs, qu’en plus il confond tellement de mots et d’évènements comme: comprendre et partager, pareil et semblable pour ne nommer que ces exemples et qu’il ne retient qu’un seul pour élaborer ses opinions et ses sentiments, il manque sans l’ombre d’un doute les détails très importants qui lui permettrait de se faire une opinion plus juste et plus réaliste ainsi que pour s’exprimer en ce sens.
Pour vous, dans mon exemple, entre pareil et semblable, il n’y a que pareil à connaître. Pour vous, entre comprendre et partager, il n’y a que comprendre à retenir.
Vous êtes comme d’avoir à choisir entre le menuisier et l’ébéniste pour faire un meuble: les deux peuvent certainement faire un meuble, mais pour faire un meuble,, ne connaissant ni l’un ni l’autre personnellement, je choisirai l’ébéniste!
Il y a peu de choses et d’évènement qui soient tout blanc ou tout noir.

Ainsi résumer la charte qu’à une charte anti-islamistes est un résumé minimaliste ne reflétant pas la réalité mais que votre opinion fortement teinté par votre opposition au PQ et votre philosophie de lucide. La même chose lorsque vous dite que que j’étais prêt à réduire gravement la liberté d’expression et de religion, qui trahit l’utilisation de la même teinture, mais aussi comme le reste, que l’utilisation d’extrêmes et de superlatifs pour résumer bêtement, voir hargneusement ce que vous diminuez ainsi qu’à ce qui vous déplait le plus.
Je vous invite à faire ‘le vide » et à relire mes écrits sur ses sujets et de tenter d’en comprendre un peu plus…ce qui vous permettrait peut-être de me suivre une phrase ou un paragraphe plus loin…surtout en prenant en compte et si vous prenez en compte chacun des milliers de mots que j’ai écrit en considérant les uns et les autres, les uns en rapport avec les autres…c’est un impératif.

Concernant la crise entre Israël et les Palestiniens, vous utilisez évidemment la même stratégie ou vous vous appliquez au maximum à ne décrire et résumer que par le pire mes propos, en faisant croire en plus à des faussetés.
Ainsi donc, si vous pouviez reprendre les mots dans mes propos qui puissent emmener quiconque à conclure que j’approuve et soutien le tir de 12,000 roquettes tirées par le Hamas sur Israël, j’aimerais les lire.
Si vous y arrivez, j’élaborerai peut-être d’avantage.

En attendant vous ne me voyez même pas désolé si vous n’arrivez pas à me suivre, car je n’en crois rien.

Si jamais cela s’avérait votre réalité et surtout si ça vous empêchait de dormir, je ne pourrais malheureusement rien y faire. Cependant par compassion, je vous conseillerais de consulter le professionnel approprié et lucide. Lucide dans le sens de lucide mais pas dans le sens de la philosophie égocentrique de ses adeptes!

Puis-je vous souhaiter de retrouver, si non de trouver l’étincelle nécessaire pour éclairer un plus grand espace que le cm carré qui semble être le rayon de la lampe que vous utilisez présentement?

Là vraiment, M. Sir Decelles votre commentaire est d’une justesse et vous avez utilisé les bons mots pour le dire! 😉

Plus vous écrivez de paragraphes et plus vous vous enfoncez profondément dans votre propre illogisme Sir.

1- Vous avez clairement et « ostentatoirement » appuyé votre Charte péquiste qui limitait de façon visible et autoritaire les libertés (religion, emploi, vêtements, etc…) des « gros-méchants-Islamistes-barbus-qui-voulaient-nous-imposer-leurs-valeurs-à-nous-Québécois-de-souche ». Prétendre le contraire est totalement farfelu.
2- Vous appuyez maintenant et formellement ces mêmes Islamistes dans leur guerre génocidaire contre Israël (le Hamas est un groupe terroriste qui a pour objectif l’élimination totale et entière de la nation Juive!). Prétendre le contraire est tout aussi farfelu.

Voilà qui décrit, je crois, la situation actuelle de votre sens de la logique et les paragraphes qui vous écrivez inlassablement pour tenter de camoufler cette incohérence n’y changeront strictement rien.

Réplique à: François 1 du 25 juillet:
Je serai bref pour une fois:
1- « gros-méchants-Islamistes-barbus-qui-voulaient-nous-imposer-leurs-valeurs-à-nous-Québécois-de-souche ».
ceci est votre interprétation et votre résumé; ai-je écris cela? Si oui, pourriez-vous préciser où et quand?
2- « Vous appuyez maintenant et formellement ces mêmes Islamistes dans leur guerre génocidaire contre Israël (le Hamas… »
Personnages différents et contexte différents au Québec, méthodes aussi différentes et pas de mort!
3- « Les Musulmans seraient une menace pour notre tissu social… »
Pour ne pas mélanger la religion à toutes les sauces, point à la ligne.

Seulement dans vos deux derniers écrit, vous m’offrez les preuves de mes avancés concernant tout ce que vous confondez et le peu d’importance que vous accordez aux substances et aux détails, au sens des mots et des phrases qu’ils forment: Islamistes, Hamas et Musulmans.
Hors ce que je dénonce entre Israël et ses voisins, c’est la mort des civils, femmes et enfants encore d’avantage: P A L E S T I N I E N S.
Les Islamistes, les Musulmans et les Palestiniens ne sont pas tous des membres du Hamas et ne tirent pas tous sur Israël.
D’ailleurs cette distinction, même Israël l’a fait, mais pas vous qui mélangez tout.
Par contre dans les faits, Israël ne fait pas de distinction et dans la dentelle…en agissant comme vous concluez et tout le monde y passe.

C’est un peu comme si la police à Montréal, sous prétexte qu’il croit qu’un bandit est dans un édifice, qu’il est très dangereux, pour être certain de l’avoir, arrêtait tout le monde, tirait sur celui qui offrirait la moindre opposition, au cas ou puisque celui qui est recherché est très dangereux, et puis qu’avant de partir pour être certain de ne pas le manquer détruisait l’édifice à la dynamite… En bout de ligne, si on apprenait qu’il n’était pas la, on aurait qu’à s’excuser et à invoquer les dommages collatéraux!
Il y a quelques siècles on brûlait les villages pour être certain de ne pas laisser de survivants ennemis. Durant les grandes guerres aussi certains ont fait ça. Ça s’apparente à de la barbarie! On trouve cela horrible lorsque l’on consulte les livres d’histoires qui en parle…
Au 21ième siècle on pourrait s’attendre à d’autres méthodes, au minimum par celui qui a tout les moyens qui s’en prend à celui qui n’a rien ou si peu…
Je ne parle pas du Hamas, des Islamistes barbus ou non, des Musulmans non plus, mais des Palestiniens de la bande de Gaza!
Je pourrais parler des Libanais aussi, car sous les mêmes prétextes, Israël a utilisé les mêmes méthodes au Liban. Quoi que ça fait le bonheur des hommes d’affaires qui sont chargés de reconstruire! Comme l’ancien maire de Beyrouth.
Ben oui, François 1, la corruption n’existe pas juste au Québec. elle existe aussi partout où il y a des hommes qui interviennent, même s’ils travaillent tous au privé, mais qu’ils doivent faire des travaux pour des populations et même en zone de guerre!

Mais alors, allez-y, expliquez-nous LOGIQUEMENT comment quelqu’un de cohérent peut, à la fois, condamner et appuyer les mêmes personnes…

Les Musulmans seraient une menace pour notre tissu social et pour nos « valeurs québécoises » mais ces mêmes individus seraient soudainement devenus des persécutés d’une certaine oppression s’ils tirent lâchement des roquettes sur d’innocentes victimes (juives bien entendu!).

M. François 1 vous percevez la charte comme un condamnation voici comment je la perçois.

Vouloir la laïcité de l’état c’est de se garantir ( l’espoir de se garantir) la neutralité de ses employés ainsi que le sentiment pour l’usager des services d’être traité avec équité.
En dehors des services de l,état , chacun peut bien se vêtir comme il lui convient, cela ne me regarde pas.
Que les employés de l’état ne désirant pas se conformer à la laïcité et qu’ils mettent en péril leurs emplois m’indiquent malheureusement que leur religion est plus importante. Donc, suis-je en droit de me demander s’il y a un risque de ne ne pas être traité équitablement dans l’impartialité , s’ils ne peuvent mettre de côté leurs pratiques pendant leurs 8 heures de travail…

Demander cela ne veut certainement pas dire que l’on préfère les Arabes aux Juifs, ni les Juifs aux Arabes.

Il est dit selon Dieu que nous sommes tous frères et sœurs… mais la loi interdit les mariages entre frères et sœurs…
Vous tirez le même genre de conclusion.

Mais revenons au sujet.
Ne voyez-vous pas la différence dans l’armement et les morts entre Israël et la Palestine? Ne voyez-vous pas ce qui ce fait? Ne voyez-vous pas l’indifférence ou la nonchalance de nos gouvernements?
Il n’est pas question de prendre parti, il est question de cesser le massacre…

Vous êtes pas vite vite monsieur no.1. Mais je sais bien que vous faite exprès.
Vouloir se protéger contre une culture extérieur ne veux pas dire vouloir les brimer dans leur liberté dans leur pays. Les palestiniens se font voler leur terre par les israéliens depuis plus d’un siècle. Le Hamas est un des multiple effet secondaire du sionisme qui trouve son égale dans le nazisme. Ces criminels ont le chemin libre car l’Occident s’est toujours senti coupable face à l’holocauste. Voilà pourquoi les sionistes peuvent assassiner qui ils veulent sans se faire poursuivre. Et voilà ce qui nous rejoint, l’injustice. Car, les Québec est un peu la Palestine du Canada. Et comme par hasard c’est encore les britanniques qui sont derrière ce malheur.

En quoi le nombre de mort est un argument? Vous proposez quoi, que les Israeliens s’arrangent pour que leurs enfants se fassent tuer sous les rockets afin d’attirer la (votre) sympathie? Vous donnez bel et bien raison à la stratégie du Hamas. Cachons des armes dans les écoles, la représaille attirera la sympathie. Empêchons aux gens de quitter les zones de combats, ca ne fera que davantage de « sympathie ».

Un argument à quoi exactement?
Je ne comprend pas ce à quoi vous référez.
Argument à quoi?

On ne cesse de vouloir justifier les attaques d’Israël dans la bande de Gaza en détruisant tout sur son passage, civils, femmes et enfants y compris, comme pour se défendre des morts causés par le Hamas. Hors il n’y en a pas. Les statistiques le disent.
Alors que l’on cesse de donner cet argument.
Et donc chez les Palestiniens, il y a présentement 650 morts.
Pour justifier un tel massacre, il me semble que ça prendrait autres choses que des attaques de roquettes et de missiles qui ne font pas ou peu de dégâts.
C’est un peu comme parce que le garçon âgé de 6 ans de votre voisin après avoir cassé le nez de votre garçon lui âgé de 10 ans, vous alliez dans la maison de votre voisin, vous brisiez tout sur votre passage et brisiez les deux jambes du garçon concerné et lui coupiez une main, tout ceci en guise de défense et pour vous assurez qu’il ne puisse recommencer.

Les conséquences des actions, en guise de « défense » sont disproportionnées.

Que l’on veuille que ça cesse du côté d’Israël, ça se comprend.
Mais pas en tuant tout le monde, y compris des enfants dans des écoles.
17h58: On dit sur RDI qu’une école sous l’égide de l’ONU vient d’être attaqué avec les conséquences qui viennent avec.
Qu’Israël à la rigueur entre de force dans ces établissements, cherchent, trouvent des armes et des terroristes, peut-être?
Mais qu’il tue n’importe qui parce que selon eux il y aurait des armes et des terroristes?
Pas du tout.
Les nazis pour se venger, pour donner des leçons, pour faire peur, en espérant faire cesser la résistance et leurs pions, arrivaient dans des villages et il leurs ait arrivé de tuer tout le monde.
Israël ne sont pas des nazis.
Puis on est 70 ans plus tard!

Ça ne devrait pas être acceptable.
Ça ne devrait pas être défendable.

Comme vous avez raison…

Voici ce que l’on peut trouver sur un site généralement bien informé mais que SirDecelles se gardera bien de lire:

À souligner

Il est également important de souligner que:

1-Israël a accepté trois cessez-le-feu depuis le début du conflit, mais que le Hamas a refusé chacun d’eux en poursuivant ses tirs.

2-Israël largue des tracts et envoie des courriels avant chaque attaque pour demander aux civils palestiniens d’évacuer les zones visées. En revanche, le Hamas demande à sa population d’ignorer ces avertissements et se sert de cette dernière comme d’un bouclier humain pour protéger les lieux où il cache des armes.

3-Israël soigne chaque jour des Palestiniens dans ses propres hôpitaux.

4-Israël maintient ouverts les points de passage vers Gaza. Chaque jour, c’est en moyenne 100 camions de nourriture, 200 tonnes de gaz et 650?000 litres d’essence qui sont acheminés aux Palestiniens.

Jamais dans l’histoire, un pays en guerre ne s’est comporté avec autant de considération pour l’adversaire. Et c’est Israël qu’on diabolise? Pendant ce temps, le conflit en Syrie atteint 170?000?morts. Pourquoi personne ne manifeste?

En passant, toutes les infos donné dans cette chronique sont vérifiables du côté de la BBC, NY Times ou le WaPo. Si Simon Jodoin prenait le temps d’ouvrir un journal une fois de temps en temps, il l’aurait su…

François 1, vos opinions sont tellement prioritaires et incontournables qu’elles vous aveuglent et vous empêchent si non de lire, mais de comprendre, voir de considérer tout ce que vous anticipez d’avance allant à l’encontre de ceux-ci.
En effet plusieurs parties de mon commentaire sur ce billet du: le 22 juillet 2014 à 14 h 19 min, soulignent plusieurs points que vous apportez en m’accusant d’en être complètement ignorant, ne voulant même pas consulter les endroits où je pourrais en prendre connaissance… Notamment: ce que j’écris sur le Hamas et sur les Palestiniens en 1- et 2-.

Mais en quoi tout cela justifie-t-il qu’il y ait maintenant plus de mille morts du côté Palestiniens, surtout des femmes et des enfants, causés par Israël dans un territoire qui n’est pas le sien en détruisant tout sur son passage.

Si j’écrivais:
1- Merci à Israël pour votre grande bonté de laisser passer, je vous cite: « Chaque jour, c’est en moyenne 100 camions de nourriture, 200 tonnes de gaz et 650?000 litres d’essence qui… », cela vous consolerait-il?
2- Continuez votre chasse des membres du Hamas, traquez-les, arrêtez-les, tuez-les à la rigueur, mais cessez immédiatement de tuer et de détruire tout sur votre passage pour y arriver, serait-ce trop?
3- Encore mieux:
a) demandez de concert avec l’autorité Palestinienne, une armée spéciale de surveillance ayant tout les pouvoirs d’actions nécessaires et aussi longtemps que nécessaire pour le maintient de la paix sur le territoire.
b) Acceptez de sortir immédiatement et complètement de la zone et de toutes les zones qui ne sont pas Israéliennes.
c) N’y intervenez plus sous aucun prétexte laissant les actions nécessaire à l’armée mis-en place.
d) Faites tout ensemble pour créez un vraie pays pour les Palestiniens.
e) Remettez les territoires dont vous avez pris les meilleurs sections, en le morcelant volontairement comme un puzzle pour créer l’impossibilité d’un retour en arrière.
f) Négociez des compensations acceptables sous supervisions indépendantes.
Ainsi peut-être qu’un jour, priez le Dieu qui est si important pour vous pour qu’il soit le plus proche possible, vous pourriez espérer retrouver ensemble la paix.
Car votre vision pour l’obtention de cette paix et celle du Hamas, jamais ne se réalisera, car contrairement à votre discours, vos actions vous trahissant depuis toujours.
Vous réussissez à petit pas ce que le Hamas désire vous faire.
Cette position n’a mené qu’à toujours plus de morts…! Votre force et votre technologies contrairement à votre voisin qui a tout à l’opposé, vous préservant du pire et d’autant de destruction!
Cette destruction qui est de part et d’autres aussi illégitime, que des crimes contre des humains,
Des humains soumis et ignorants à bien des égards et gardez volontairement ainsi dans l’espoir que le monde meilleur et idéal existe après tout ses sacrifices. Souvent accomplis au nom du Grand Dirigeant de ce monde dont jamais personne n’est revenue nous en démontrer l’existence. Ce monde à venir, ses bienfaits à l’infini, surtout pour les hommes s’accomplissant sous la formes de belles et jeunes vierges, tout ce que ne sont pas ou ne sont plus leurs épouses et leurs soeurs, ainsi que la bonté incommensurable du Suprême. Ses mirages dignes des meilleurs fims Hollywoodiens les faisant oublier quelques peu tout les sacrifices et toutes les souffrances qu’ils subissent dans le seul vrai monde tangible dans lequel ils vivent, pardon, dans lequel ils survivent actuellement!

Cela vous conviendrait-il mieux François 1?

De part et d’autre au cours des années, pour qualifier la vulgate israélienne et la vulgate palestinienne, j’ai entendu des parallèles avec le nazisme. Or, ces deux parallèles sont faux, ou en tout cas trop slack, car il manque à l’un comme à l’autre cet « ingrédient » crucial qui manquait aussi dans le fascisme italien: le déterminisme biologique, c’est-à-dire le racisme au sens strict, qui prend les peuples (faits historiques et culturels acquis du vivant de chaque individu) pour des « races » (faits naturels-biologiques héréditaires sur le pattern des sous-espèces du règne animal).

Vu l’importance dans chacun des deux camps d’une importante religion monothéiste – professant donc le dogme d’une seule origine commune à tout le genre humain – la pensée raciale, qui au fond est foncièrement néo-païenne, va rencontrer une sorte de résistance « ordinaire » des esprits, même peu croyants, même peu instruits, pour peu qu’ils aient baigné pour la peine, respectivement, dans le judaïsme et dans l’Islam.

La raison pour laquelle l’antisémitisme du fascisme italien, malgré ses odieux agissements et malgré qu’il allait en s’aggravant, n’était clairement pas atteint de la même homicide que celui des nazis – au point que toute une brochette de fascistes italiens par ailleurs convaincus refuseront, pendant la guerre, de remettre « leurs » Juifs aux nazis, notamment en Yougoslavie et en France – réside là : dans le fait que le fascismo était réfractaire aux théories biologiques de la diversité humaine tandis que la « pensée » nazie s’y vautrait comme dans une auge. Donc il n’y a pas la même rupture d’humanité inhérente au délire de la race, telle que décrite ici en 1938 par Benedetto Croce , antifasciste seulement à partir de 1925 mais antiraciste de toujours:

«La division en races de l’humanité, sitôt qu’elle cesse d’être une simple classification et devient une réalité, est une cause de troubles pour cette humanité et, si elle en avait le pouvoir, elle la détruirait, en raison de la scission inguérissable qu’elle produit entre les peuples, qu’elle rend étrangers les uns aux autres.»

Donc, jusqu’à plus ample informé, je considère inexact le parallèle avez le nazisme que font les uns et les autres: vu qu’en définitive les Israéliens et les Palestiniens ne sont guère des « croyants de la race », comme les appelait Hannah Arendt.

Par contre, et pour en revenir enfin à l’évidente et anormale déconnexion d’humanité qui est décrite de part et d’autre, chez les protagonistes tant Israéliens que Palestiniens des deux photos, ces gens qui non seulement jouissent du spectacle du meurtre de masse, mais le confient sans ambages à un journaliste, si je réfute le parallèle avec le nazisme, je ne réfute pas du tout, hélas, le parallèle avec une certaine mentalité inhumaine propre au fascisme italien. La présence au sein de l’humanité de tels personnages dégénérés et sadiques tels ce Allan Sørensen et ce Aarron Dew (qui, on l’a vu, ont leurs vis-à-vis palestiniens) est très grave, c’est le symptôme d’un trend totalitaire et mortifère au sein de l’humanité.

Voici un extrait du ‘Journal’ intime de De Stefani, ex-ministre des Finances du fascisme italien, qui en 1939, alors que l’arrimage entre les deux totalitarismes fascistes bat son plein, se rend compte – bien tard, mais mieux vaut tard que jamais, j’imagine – que les choses sont allées beaucoup trop loin. C’est un long extrait du journal de De Stefani que cite l’historien Renzo De Felice dans son ouvrage ‘Le fascisme: un totalitarisme à l’italienne’. J’en cite ici juste un tout petit bout, en souhaitant, bien que je sois athée et anticlérical, que des rabbins et des imams me lisent.

«Même le repentir, ultime manifestation du caractère, est en train de se raréfier en tant qu’état d’âme.»

Pensez à ce que ça signifie. Je répète: «Même le repentir, ultime manifestation du caractère, est en train de se raréfier en tant qu’état d’âme.»

On était alors en 1939.

«Dans les deux camps, civils et soldats passent par un «processus de déshumanisation de l’ennemi».»

Dans la pauvre tête de ces tarés, il s’agit peut-être de « déshumanisation de l’ennemi », mais ils se roulent eux-mêmes – double arroseur arrosé – car il s’agit en fait de leur propre déshumanisation. Comme je l’ai dit dans un autre message, on parle ici de « gens » – ces guillemets sont pour ainsi dire à leur propre demande – qui communient dans un idéal d’inhumanité, qui de plus en plus va devenir l’idéal commun d’Israël et de la Palestine.

Mais voilà que M. Destouches lui-même utilise dans son article une bien curieuse expression: «Mais la photo a choqué les non initiés», écrit-il. Mais non, mais non : ceux que cette photo choque ne sont pas des « non initiés », mais des êtres humains RESTÉS NORMAUX, tout simplement.

Natalia Ginzburg, antifasciste historique du Parti d’Action: «Notre génération n’est pas une génération de loups et de renards. Notre génération est une génération d’hommes.»