Knockout, un outil de propagande raciste ?

«Certaines personnes croiront toujours que la couleur de peau de quelqu’un le prédispose à commettre un crime.»

Knockout-Racisme

La semaine passée, Le fouineur vous parlait d’un sombre jeu pratiqué par des ados américains visant à mettre K.-O. des passants d’un seul coup de poing, juste pour le plaisir. Knockout (c’est son nom) a fait au moins quatre morts en deux ans, et plusieurs autres blessés.

La révélation de cette pratique, ainsi que la diffusion d’images filmées par des caméras de sécurité, ont généré une indignation légitime. Mais selon Emma Roller, de Slate, cette indignation s’est transformée en outil politique à saveur raciste chez plusieurs médias conservateurs.

Si elle reconnaît l’existence du jeu Knockout, elle s’insurge contre l’information voulant que c’est un phénomène qui se répand (dixit CNN), que les adolescents noirs en sont responsables et que les Blancs seraient visés – une idée dont certains chroniqueurs du National Review Online se sont emparés.

«Il est ridicule de penser que quelques occurrences non reliées d’un crime forment une épidémie. Mais quand vous insérez la question raciale dans l’équation, toutes les pièces s’emboîtent dans l’esprit de personnes qui se trouvent être racistes. C’est le genre de logique tordue qui explique pourquoi plus de la moitié de la population carcérale des États-Unis est formée par des Noirs et des Hispaniques, quand bien même ils ne forment qu’un quart de la population totale», écrit Roller.

«Certaines personnes croiront toujours que la couleur de peau de quelqu’un le prédispose à commettre un crime», ajoute-t-elle.

Et ce n’est pas Le fouineur qui va lui donner tort, à la vue de ce tweet reçu la semaine passée…

Twitter-Knockout

 

Les commentaires sont fermés.

Aujourd’hui dans la Presse
Est-ce que La Presse est raciste? Raciste pour avoir cité un rapport de l’Enqueteur correctionnel

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201311/26/01-4714782-les-minorites-sont-surrepresentees-dans-les-prisons.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_national_4572_section_POS2

Dans son rapport annuel déposé mardi au Parlement, l’Enquêteur correctionnel du Canada, Howard Sapers, souligne que près du quart des détenus sont autochtones, bien que les Autochtones ne représentent que 4% de la population canadienne.

u cours des 10 dernières années, la population carcérale d’origine autochtone a augmenté de 46,4 %, alors que les groupes de minorités visibles – soit les Noirs, les Asiatiques et les Hispaniques – ont augmenté d’environ 75%.

Par ailleurs, la surreprésentation des prisonniers noirs dans les établissements canadiens est encore plus lourdement marquée dans les pénitenciers à sécurité maximale.

Un article, à mon avis, irresponsable.
Un article qui peut faire découvrir à des jeunes qui n’y avaient pas pensé ce dangereux knockout.

Une bande de durs, des jeunes en recherche de divertissement imbécile et hop, ils se disent :« Ouais qu’elle bonne idée !»

Un knockout à un nè… ou à un lat… ou à un sale bla… ou à une de ces pu…
Les jeunes au bord de la délinquance peuvent découvrir un sport (SIC) nettement répréhensible grâce à l’Actualité.

Y aviez-vous pensé ?

Serge Charbonneau
Québec