La comptabilité macabre de l’État islamique

Comme le font les grandes entreprises, l’organisation terroriste État islamique publie un rapport annuel. Et que contient-il ?

Comme le font les grandes entreprises, l’organisation terroriste État islamique publie un rapport annuel.

Dans un document de 400 pages sur papier glacé, l’EI fait état de son bilan de l’année, avec graphiques, tableaux et colonnes de chiffres.

En plus de la comptabilité financière, on y présente la comptabilité… des massacres.

Selon le groupe d’analyse et de recherche américain Institute for the Study of War, le document vise à communiquer « l’efficacité organisationnelle de l’EI à ses adversaires, à ses donateurs et à al-Qaida ».

Le plus récent de ces rapports — d’où est tirée la page ci-dessous — couvre l’année 1434 de l’Hégire, soit 2013, selon le calendrier grégorien.

rapport

Les commentaires sont fermés.

(desole pour l’absence d’accent) Je suis la progression, ou les operations, de l’ISIS depuis pres d’un an et je trouve cela quand meme hallucinant qu’ils se vantent de « nettoyer » des infideles de nombreuses villes.

C’est carrement un genocide qu’ils executent et pourtant, les autorites (Canada, Etats-Unis et d’autres) invoquent encore la « clause terroriste » pour justifier les operations militaires.

Quand on pense que certains évaporés québécois ne veulent pas nous voir tenter de stopper ces détraqués cinglés…