La nouvelle terreur des baleiniers

L’organisme Sea Shepherd poursuit sa lutte contre les harponneurs japonais.

Photo: G. Wagemarkers/Sea Shepherd Global
Photo: G. Wagemarkers/Sea Shepherd Global

L’organisme de protection de la faune marine Sea Shepherd a ajouté un nouveau navire à son arsenal, afin d’intensifier sa lutte contre les baleiniers japonais. L’Ocean Warrior patrouillera dans l’Antarctique au cours des prochains mois.

Le vaisseau a été construit pour un peu moins de 12 millions de dollars. Une somme déboursée par la loterie néerlandaise, qui verse une partie de ses profits à des organisations de protection de l’environnement. Cet ajout porte la flotte de cette ONG à huit bateaux.

Long de 54 m, l’Ocean Warrior est équipé de moteurs hybrides à faible consommation et d’une structure légère en aluminium, qui lui permettent d’atteindre une vitesse de 30 nœuds (55 km/h), au-delà des vitesses atteintes par les harponneurs nippons. Il est aussi doté d’un poste de pilotage vitré à 360˚ ainsi que d’un puissant canon à eau destiné à aveugler les chasseurs.

Sea Shepherd est en guerre ouverte avec les baleiniers japonais depuis 2005. L’organisme s’efforce d’empêcher autant que possible leur chasse dans l’Antarctique par des sabotages ou des tactiques de harcèlement. Ces affrontements ne sont cependant pas sans risques, comme en témoigne le naufrage du trimaran de Sea Shepherd Ady Gil, en 2010, après une collision avec un baleinier.

Les commentaires sont fermés.

La seule façon de faire comprendre aux baleiniers japonais et autres, que ces espèces sont en danger d’extinction.
Attention toute spéciale à la venue de Trump le délinquant des lois et règlements.

Go Kick some Ass !!!……………………et qu’est-ce que vient faire Trump dans ça ?? Encore un commentaire où on mélange les sujets et les objectifs………doit être de famille avec le monde artistique pour écrire une telle insignifiance……..Vive les Défenseurs de Baleines !!!!

Et qu’est-ce que le monde des artistes peut bien venir faire là-dedans??? Ça aussi c’est vraiment insignificant comme amalgame…

Ceci dit, moi aussi je suis du côté de ceux qui défendent les baleines.

Les plus populaires