La vie sur les rives du Gange

Au nom de l’adoration des dieux, les Indiens boivent l’eau d’un des fleuves les plus pollués du monde, en plus d’y déposer leurs morts.

Galerie d’images

Infos
Fermer
Plein écran

      Le grand fleuve mythique de l’Inde est l’un des affluents les plus pollués du monde. Pourtant, au nom de l’adoration des dieux, les Indiens continuent de boire son eau et d’y déposer leurs morts.

      Les commentaires sont fermés.

      Il me semble que, malheureusement, ce photoreportage manque de rigueur, de finesse, et de nuances…

      @Stéphanie

      au contraire, pour être déjà allé à Benarès, je peux témoigner que c’est assez fidèle à la réalité

      @rod

      Bonjour! J’ai eu l’occasion de séjourner à Varanasi pendant plusieurs mois, et je trouve les images du photoreportage bien belles, mais les propos un peu simplistes et réducteurs…

      L’une des plus vieilles cités du monde ne peut être représentée que par quelques photos accompagnées de commentaires .
      Cependant , je reconnais très bien l’endroit ou je me trouvais en décembre 2009 . C’est certain qu’il y a beaucoup plus a dire sur Varanasi , ses « Gaths » et ses coutumes .
      J’ai été stupéfait de voir des touristes blancs se baigner dans le Gange feignant se « purifier » dans cette eau dégueulasse pleine de bactéries ou les vaches « sacrées » font leurs besoins , ou les restes des cadavres sont jeté dans ce fleuve et ou les égouts de la ville se déversent très souvent .
      En effet , tout n’a pas été dit dans ce reportage …….