Le complexe Linked Hybrid, à Pékin (Chine)

Louangé par certains et condamné par d’autres, ce complexe d’habitation de grande envergure fait partie de la métamorphose de Pékin depuis les Jeux olympiques.

par Steven Holl Architects

Avec une superficie de 220 000 m2, 2 500 habitants, 750 appartements, un cinéma, une banque, une garderie, des magasins, des restaurants et même des espaces pour le taï-chi, tout est intégré de façon à éviter aux résidants d’avoir à se déplacer très loin. Un nouveau ghetto pour les riches ? Ce complexe aimerait plutôt être perçu comme un modèle de vie urbaine écologique, avec un réseau géothermique, un circuit de récupération des eaux usées et des toits verts. Il est constitué de huit tours asymétriques reliées au 20e étage par une succession de ponts et au sol par une série d’espaces verts aménagés.

https://stevenholl.com/project-detail.php?id=58&type=&page=0


Photo : iGuzzini


Photos : Iwan Baan


Photo : SHA