Le déclin de l’Empire américain

Les États-Unis en déclin ? « Give me a break ! » a récemment répondu le vice-président américain, Joe Biden. « Il y a tellement de gens qui ont misé sur notre déclin [par le passé] que ça me rend complètement fou. » Sauf que cette fois, les astres semblent s’aligner.

Le déclin de l’Empire américain
Photo : Pablo Martinez Monsivais/AP/PC

Le déficit s’emballe

Les crises fiscales sont les grands fossoyeurs des empires, et les États-Unis traversent leur plus importante depuis des décennies. La part du déficit en 2009 est de 11,2 % du PIB, la plus imposante depuis que les États-Unis sont une superpuissance, soit après la Deuxième Guerre mondiale.

Les compétiteurs prennent du muscle

La puissance est chose relative dans les affaires internationales, et la montée de la Chine et de l’Inde remet en question la prédominance des États-Unis. La croissance américaine est pour ainsi dire inexistante depuis deux ans, alors que la chinoise tourne autour de 10 %, et l’indienne, de 7 %. Le PIB de la Chine pourrait dépasser celui des États-Unis dans 17 ans et le PIB de l’Inde pourrait le dépasser dans 40 ans.

Les intentions modestes d’Obama

Bush fils voulait pérenniser l’hégémonie des États-Unis dans le monde. C’est moins clair chez Obama. Son idée de « G2 » est révélatrice, puisque les États-Unis et la Chine géreraient côte à côte les affaires du monde.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie