Le grand bilan des années Bush

On s’en doutait, voici la preuve. La présidence de George W. Bush est loin d’avoir fait progresser les États-Unis, comme en témoigne le bilan que vient de dresser le Bureau américain de la statistique.

Photo : J. Scott Applewhite / AP / PC
Photo : J. Scott Applewhite / AP / PC

Progression du revenu médian                   

Bill Clinton (1992-2000) 
+ 14 %
George W. Bush (2000-2008)
– 4,2 %

Lorsque Clinton a quitté la présidence, le revenu médian des Américains, en dollars constants, s’élevait à 52 500 dollars. Lorsque Bush a quitté la Maison-Blanche, le revenu médian avait chuté à 50 303 dollars.

Variation du nombre d’Américains sous le seuil de la pauvreté

Bill Clinton (1992-2000)
– 16,9 %

George W. Bush (2000-2008)
+ 26,1 %

De 2000 à 2008, 8,1 millions d’Américains ont glissé sous le seuil de la pauvreté. Et dans les deux tiers des cas, cela s’est produit avant même la crise économique de 2008.

Variation du nombre d’Américains dépourvus d’une assurance maladie

Bill Clinton (1992-2000)
Stable
George W. Bush (2000-2008)
+ 20,6 %

À la fin de la présidence de Clinton, 38,4 millions d’Américains ne pouvaient compter sur un régime d’assurance maladie. Ils étaient 46,3 millions à la fin des années Bush, soit 15,7 % de la population.