Le MIT réinvente la roue… de vélo

C’est un vélo d’un genre nouveau qu’a conçu le Massachusetts Institute of Technology, main dans la main avec la ville de Copenhague. 

Photo : Superpedestrian
Photo : Superpedestrian

Quatre ans après avoir présenté son projet pilote, Superpedestrian commercialise la roue Copenhague, conçue par le laboratoire SENSEable City du MIT en partenariat avec la capitale danoise dont elle tire le nom. Pesant 13 lbs et munie d’une batterie qui se recharge à chaque freinage, elle transforme n’importe quelle bicyclette en un e-vélo hybride.

Fixée sur la roue arrière, la roue Copenhague emmagasine l’énergie déployée pour la réutiliser lorsque le cycliste en a le plus besoin. Dans le boîtier rouge, des capteurs déterminent la vitesse et la fréquence de pédalage; lorsque le mouvement se fait plus dur, la roue se met en marche et soutient l’effort du cycliste. Côtes, cargaisons et météo capricieuse ne sont alors plus des freins.

Sans fil et intelligente, cette roue met le vélo au centre des besoins de connectivité des populations jeunes et urbaines avec l’application mobile qui l’accompagne. Elle donne accès à des informations en temps réel sur les conditions routières, le trafic et la pollution, ainsi que sur les distances parcourues et les dépenses énergétiques.

De plus, Superpedestrian a rendu disponible une interface de programmation afin de permettre aux utilisateurs de créer des applications adaptées à leurs besoins.

La roue est disponible en prévente pour le prix de 699 US$. Et pourquoi ne pas l’accompagner d’un casque invisible ?

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie