Le nouveau cauchemar d’Obama

Le visage bronzé du républicain John Boehner risque de hanter Barack Obama d’ici les élections présidentielles de 2012.

Le nouveau cauchemar d'Obama
Photo : Zhang Jun/Zuma/Keystone

Grand favori pour accéder à la présidence de la Chambre des représentants, contrôlée par la majorité républicaine depuis les élections du 2 novembre, ce politicien de 60 ans, originaire de l’Ohio, est un dur à cuire. Siégeant à Washington depuis 20 ans, il compte imposer à la Chambre un virage vers la droite.

SA MISSION

Il s’est engagé à sabrer dans le budget de l’État et, surtout, à annuler la réforme de la santé amorcée par Barack Obama, une « monstruosité » qui pourrait mettre les États-Unis en faillite, selon lui.

SON POUVOIR

Le chef de la Chambre des représentants est deuxième dans l’ordre de succession à la présidence des États-Unis, après le vice-président, Joe Biden. Boehner contrôlera l’ordre du jour de la Chambre et les nominations dans les comités stratégiques. Mais le Sénat, toujours dominé par les démocrates, lui mettra des bâtons dans les roues.

SON DÉFI

Éviter l’impasse politique. La crise économique s’éternise. Le taux de chômage frise un pic historique de 10 %. Les Américains s’impatientent. Et les républicains, qui partagent désormais le pouvoir avec les démocrates, partageront aussi la responsabilité des échecs. John Boehner a donc deux ans pour démontrer que son programme vaut mieux que celui d’« Obama le socialiste » et qu’il peut convaincre des démocrates d’y adhérer.