Le pape aura son magazine

À compter de mercredi prochain, Il Mio Papa («Mon pape»), une publication hebdomadaire entièrement consacrée au souverain pontife, atterrira dans les kiosques italiens.

Photo © Église catholique (Angleterre et Pays de Galles) / CC BY-NC-SA 2.0
Photo © Église catholique (Angleterre et Pays de Galles) / CC BY-NC-SA 2.0

Après avoir fait la une du Time, de Rolling Stone, d’Esquire et de The New Yorker, il ne restait plus au pape François qu’à apparaître sur la première page de son propre magazine.
Fouineur
C’est maintenant chose faite : à compter de mercredi prochain, Il Mio Papa («Mon pape»), une publication hebdomadaire entièrement consacrée au souverain pontife, atterrira dans les kiosques italiens.

Lancée par Mondadori, éditeur de Closer et Grazia, la revue tirée à 500 000 exemplaires relatera les activités et déclarations du chef de l’Église catholique, en plus de contenir des photographies et même une affiche.

«C’est une sorte de magazine pour les fans, mais rien qui ressemble à ce qu’on ferait pour One Direction, le populaire boys band, a décrit l’éditeur, Aldo Vitali, au New York Times. On a voulu être plus respectueux, plus noble.»

Un changement de cap pour cette maison d’édition, qui fait partie de l’empire médiatique de l’ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi et qui publiait le populaire hebdo à potins Chi. Rien de sensationnaliste, donc ? «Nous ne voulons pas potiner ou jouer les paparazzis, poursuit Vitali. On ne va pas partir à la chasse aux scoops.»

L’éditeur risque toutefois de se buter à Libreria Editrice Vaticana, la maison d’édition du Vatican, qui détient les droits de publication des écrits du pape. Selon le New York Times, Mondadori n’aurait pas encore d’accord avec cette dernière. «S’ils publient les propos du pape, nous serons obligés d’intervenir», a indiqué le père Giuseppe Costa, directeur de la maison d’édition du Vatican.

Il Mio Papa est une plateforme de plus pour le Pape, qui est déjà présent sur Twitter (avec plus de 12 millions d’abonnés), Instagram et le site internet du Vatican (Vatican Insider). Il a aussi annoncé l’ouverture prochaine de son compte Facebook.