Le prix de l’huile de palme flambe

Pourquoi cet ingrédient si cher au Nutella coûte-t-il de plus en plus cher ?

Photo : Bloomberg / Getty Images
Photo : Bloomberg / Getty Images

Rien de ne va plus sur le marché de l’huile de palme. Cette huile de cuisson, l’une des plus consommées dans le monde avec des ventes annuelles de 50 milliards de dollars, devient de moins en moins abordable.

Son prix a grimpé de 10 % depuis le début de l’année, et de 16 % depuis la fin janvier, signale le site américain Quartz. Chaque tonne coûte désormais 843 dollars. Elle était à 765 dollars deux mois plus tôt.

Pourquoi une telle flambée des prix ? Une question d’offre et de demande, vous diront les économistes.

Partout dans le monde, l’industrie alimentaire s’arrache l’huile de palme, considérée comme une solution de rechange peu coûteuse et naturelle aux gras trans. Rien qu’aux États-Unis, on en a importé 1,2 milliard de kilos en 2012.

Sauf que les aléas climatiques en Indonésie et en Malaisie, qui, ensemble, produisent 85 % de l’approvisionnement mondial, ont des conséquences sur les récoltes. Les deux pays doivent conjuguer avec d’importantes périodes de sécheresse, qui perturbent la croissance des fruits dont on extrait l’huile.

Le Wall Street Journal pointe aussi du doigt le conflit entre l’Ukraine et la Russie, qui a fait bondir le prix du pétrole. Les analystes prévoient une hausse de la demande d’huile de palme pour la fabrication d’une source d’énergie moins chère : le biodiésel.

Le tout pourrait se répercuter sur le prix de nombreux aliments, dont le fameux Nutella. La pâte à tartiner au chocolat contient 20 % de cette huile végétale riche en gras saturés.