Le prochain terroriste en chef

Oussama Ben Laden éliminé, al-Qaida doit trouver un nouveau leader sur fond de crise existentielle : les révoltes populaires dans le monde arabe remettent en question son rôle comme vecteur de changement dans la région. Mais les principaux prétendants au trône n’en sont pas moins des partisans de l’islamisme le plus radical et violent.

Le prochain terroriste en chef
al-Zawahiri (photo : Keystone)

Ayman al-Zawahiri
Le numéro deux d’al-Qaida est le choix le plus plausible. Son ascension dans le réseau terroriste est manifeste. Le principal idéologue est même intervenu en public plus souvent que Ben Laden ces dernières années. Mais al-Zawahiri est peu charismatique et ses idées sont controversées au sein du groupe terroriste. Il approuve, par exemple, la mort de musulmans dans les opérations terroristes.

 


Anwar al-Aulaqi

De nationalité yéménite mais né aux États-Unis, Anwar al-Aulaqi est une étoile montante d’al-Qaida. Les cellules yéménites qu’il représente ont mené des opérations remarquées, dont l’attentat – raté – sur un vol Amsterdam-Detroit, en 2009. Bien que très présent sur la scène publique (son blogue et ses vidéos YouTube sont fort populaires), il manquerait d’expérience sur le plan opérationnel. Comme al-Zawahiri et Ben Laden, il fait des États-Unis l’une de ses principales cibles.

 


Abu Yahya al-Libi

Peu connu à l’extérieur des milieux radicaux, il s’est fait remarquer en 2005 grâce à son évasion de la prison américaine de Bagram, en Afghanistan. Libyen d’origine, commandant d’al-Qaida en Afghanistan, il combine plusieurs atouts : expérience de combat, charisme et maîtrise de l’idéologie islamiste.

 

Les plus populaires