Le robin des bois Andalou

En Espagne, le maire de la commune de Marinaleda, Juan Manuel Sánchez Gordillo, et ses « complices » sont récemment entrés dans deux supermarchés, ont volé plusieurs chariots d’épicerie remplis de nourriture et ont redistribué ces victuailles aux pauvres.

Cristina Quicler/AFP/Getty Images

Ils protestaient ainsi contre la politique d’austérité imposée par Madrid, qui prévoit une diminution des dépenses publiques de 102 milliards d’euros d’ici 2014.

Même s’ils n’ont sévi que deux fois, ces Robin des Bois ont atteint leur objectif : faire entendre leur voix. Deux d’entre eux sont poursuivis pour vol, et le parquet andalou mène une enquête pour déterminer si le maire le sera aussi. Ce dernier voit son geste comme de l’insoumission plutôt que du vol. Il reçoit le soutien de la population espagnole, qui, à 54 %, estime que l’acte est «justifié».

Le taux de chômage atteint 34 % en Andalousie, ce qui en fait l’une des régions d’Espagne les plus touchées par la crise économique. En ce moment, 25 % des Espagnols sont sans emploi.