Le Rwanda en 20 photos, 20 ans après le génocide

Depuis la fin du génocide, en juillet 1994, le pays des mille collines est en plein essor économique et est même devenu l’un des plus stables d’Afrique. Mais le «miracle rwandais» ne s’est pas toujours fait sans heurt — et certaines menaces planent toujours, a constaté notre reporter.

Infos
Fermer
Plein écran
      Dans la même catégorie
      3 commentaires
      Les commentaires sont fermés.

      La France est directement responsable du génocide de Rwanda mais n’a jamais payé pour ce grave crime contre l’humanité!

      Les Rwandais peuvent être fiers vraiment de la résilience dont ils ont pu faire preuve après l’atroce, ignoble et cruel génocide. Le développement atteint aujourd’hui est le fruit d’une décisif engagement du peuple rwandais à travailler pour la reconstruction de leur nation. L’attentisme, la corruption , a médiocrité et l’entêtement dans la bassesse qui ménace la plupart des pays africains contrastent avec la fermeté des rwandais et des rwandaises alignés derrière une vision porteuse de progrès et de prospérité. Si le président Paul KAGAME , l’homme fort du Rwanda, a su stabiliser le pays malgré tout le commentaire négatif sur les aspects des droits de l’homme, de la liberté d’expression, il n’en reste pas moins préoccupant qu’il devra assurer la contuniuté avec la même vision, réévaluée, et la porter encore plus loin dans le temps avec un regard focalisé sur l’inclusion de ; la redistrubution équitable de la croissance économique et la partcipation volontaire de tous les fils et filles du très beau pays dans le long processus de recontruction et de développement durable. Que la paix du Seigneur innonde et éclaire davantage le leadership de notre voisin. Un modèle à imiter.
      Jean Bosco Ndayishimiye.
      Burundi