Le scandale du spaghetti canadien

La colère gronde chez les fabricants de pâtes italiens. Une loi les oblige désormais à détailler la provenance des matières premières qui entrent dans la fabrication de leurs produits.

Le scandale du spaghetti canadien
Photo : iStock

Le problème ? Un tiers du blé dur servant à faire la fameuse pasta italienne n’est pas italien… mais canadien.

L’Italie est le troisième importateur de blé dur canadien. Environ 440 000 tonnes de cette céréale y ont été expédiées l’an dernier. Un fait peu connu dans le pays de Berlusconi, du moins jusqu’à présent.

L’Association des industries de la confiserie et des pâtes alimentaires italiennes s’inquiète : les consommateurs pourraient ne plus voir l’avantage d’acheter les pâtes italiennes plutôt que celles importées.

Mais les fabricants de pâtes n’ont pas d’autre choix que de s’approvisionner à l’étranger, car l’Italie ne produit pas assez de blé pour répondre à la demande. Les Italiens mangent en moyenne 26 kilos de pâtes par année, ce qui en fait les plus grands consommateurs de la planète, et de loin.

 

Par ici la pasta !

Pays où l’on a consommé le plus de pâtes en 2009.

Pays            Kilos par habitant

1.   Italie             26

2.   Venezuela    12

3.   Tunisie        11,7

4.   Grèce          10,4

5.   Suisse         9,7

6.   États-Unis     9

7.   Suède           9

8.   Chili             8,3

9.   Pérou           8,3

10. France         8,1

16. Canada        6,5

(Source : Union des associations de fabricants de pâtes alimentaires de l’Union européenne)

 

 

Les plus populaires