LegCo

Le Parlement de Hongkong n’est pas tout à fait démocratique. La moitié de ses 60 députés sont élus par la population, les autres sont nommés par des groupes d’affaires de l’île, de tendance pro-Pékin. À ce jeu, le Parti communiste ne peut perdre : aux dernières élections, en 2004, les partis prodémocratie ont obtenu 60 % des voix, mais seulement 25 sièges au LegCo.