Les fausses vidéos du Pentagone

Elles auraient servi à localiser d’éventuels sympathisants d’al-Qaïda.

(Photo: Al Rai Al Aam/Getty Images)
(Photo: Al Rai Al Aam/Getty Images)

Parmi les vidéos de propagande djihadiste attribuées au groupe terroriste al-Qaïda, beaucoup étaient fabriquées de toutes pièces par une entreprise de relations publiques britannique pour le compte du Pentagone.

De 2006 à 2011, les Américains les ont utilisées pour piéger de potentiels terroristes. Les fausses scènes de propagande étaient enregistrées sur des CD que des soldats américains laissaient derrière eux en Irak dans les maisons qu’ils perquisitionnaient. Ces vidéos étaient encodées de façon à ce que dès qu’une personne les regardait sur son ordinateur, l’adresse IP de l’appareil était envoyée au Pentagone. Cela permettait de localiser d’éventuels sympathisants d’al-Qaïda.

Cette stratégie militaire américaine — qui a coûté plus de 540 millions de dollars — a été mise au jour par le Bureau of Investigative Journalism, un collectif de journalistes britanniques.

Les commentaires sont fermés.

540 millions,,,certains ont du se graisser la ou les pattes,,,,c’est beaucoup de $$$$ et le résultat lui est-il bon

Dans l’information on sent qu’on est manipulé et je pers confiance à tout les médias d’information.

Déjà vu, toujours la même propagande. Il y eut la présumée marre d’huile dans le golfe Persique faites par la destruction des puits de pétrole du Kuwait par Sadam Hussein qui devait couvrir au moins 20 fois celle du Exxon Valdez alors que trois plus tard on apprenait que c’est un destroyeur de la US navy qui avait déversé son « bunker » pour faire des photos aérienne contre le régime de Hussein.

1- Cette nouvelle est-elle bien vraie elle-même …!!! ??? Pourquoi révéler le truc ???
2- L’adresse IP, ça reste vague… !!! Ça prouve juste qu’on a utilisé un ordinateur (privé, public, wifi) !
NL

Pourquoi faudrait-il être sympathisant d’Al-Quaida pour regarder un CD que quelqu’un a laissé chez soi ?

Ça plutôt l’air d’une expédition de pêche.

Non seulement les vidéos sont faits par le Pentagone, mais al-Qaïda au grand complet est organisé, financé, entraîné et drogué par les services secrets.

Les commentaires des lecteurs sont rendu plus intéressant que les articles des « journalistes » alimentés par Bloomberg, Reuters, AFP…