Les goinfres en pétrole

Pour que l’économie de la Chine tourne à plein régime, il lui faut du pétrole, beaucoup de pétrole. À un point tel que les Chinois viennent de supplanter les Américains à titre de plus importants acheteurs de pétrole de l’Arabie saoudite.

Les goinfres en pétrole
Photo : iStockphoto

Par habitant, les Chinois consomment encore 10 fois moins de pétrole que les Américains ou les Canadiens, mais leur consommation ne peut qu’augmenter. « On ne peut blâmer la Chine de consommer plus de pétrole, car c’est le résultat de la délocalisation vers ce pays des usines occidentales », dit Pierre-Olivier Pineau, professeur agrégé à HEC Montréal et spécialiste des questions énergétiques.

La hausse de la consommation mondiale fera toutefois grimper les prix. « Le pétrole est en quantité finie sur notre planète, et le baril pourrait atteindre 200 dollars dans 10 ou 15 ans. Mais avec l’amélioration des technologies, on pourra aller en chercher encore beaucoup de manière rentable, et les prix élevés auront pour effet de réduire la consommation et de stabiliser la demande. Je ne suis pas de ceux qui voient des scénarios catastrophe. »

(Source : U.S. Energy Information Administration ; calculs : L’actualité.)

Dans la même catégorie