Mon café est démocrate, ton savon est républicain

Une application permet aux Américains de dépenser leur argent «comme si chaque jour était un jour d’élection».

Photo © Getty Images
Photo © Getty Images

Démocrate ou républicain ?

Il s’agit, pour certains Américains, d’un choix de vie. C’est pourquoi l’application mobile BuyPartisan a vu le jour, explique Hélène Vissière, correspondante à Washington du magazine Le Point.

Elle permet à ceux qui le désirent de connaître l’opinion politique du café, du savon et de tous les produits vendus à l’épicerie. Plus précisément, elle détaille le pourcentage des contributions faites aux différents partis politiques par le président, le conseil d’administration et les employés d’une entreprise. Pour ce faire, il suffit de passer la caméra du téléphone cellulaire au-dessus du code-barres d’un produit. Les clients peuvent alors choisir de dépenser leur argent selon leur allégeance politique, « comme si chaque jour était un jour d’élection », comme l’a souligné Matthew Colbert, le créateur de l’application.

« Résultat : 80,75 % des dons de la marque Starbucks sont allés au Parti démocrate. En revanche, 95 % de ceux du papier hygiénique Quilted Northern vont aux républicains. […] Le savon liquide Dawn, produit par Procter & Gamble, affiche une nette préférence républicaine (70,25 % des contributions), General Mills, le fabricant des Cheerios également (63,5 % républicains, 24 % démocrates), alors que la marque de thé Celestial Seasonings est à 91 % démocrate. »

La possibilité de boycott des produits est réelle. Ainsi, dans un éditorial publié le 17 août, le Washington Post dit ouvertement souhaiter l’échec de cette entreprise. « Si l’application est un succès, cela voudra dire que les démocrates et les républicains ne sont même plus prêts à entretenir une relation commerciale ».

Ce qui, comme le note très justement Hélène Vissière, du Point, serait « une catastrophe au royaume du capitalisme ».

Les commentaires sont fermés.

Qui a dit : « Acheter, c’est voter »… Voilà, on y est presque, enfin une appli qui servira à quelque chose. Nous avons si peu d’influence sur les grandes entreprises et les partis politiques qu’enfin le téléphone supposément « intelligent » va nous permettre de faire quelque chose de vraiment intelligent, au lieu de servir uniquement à du placotage et du mémérage…soit acheter/voter intelligemment, chaque jour. À quand la même chose au Canada???