Mondial de soccer : embouteillages aériens en vue

Pour les compagnies aériennes du Brésil, le Mondial de soccer, présenté du 12 juin au 13 juillet, sera à la fois une mine d’or… et un casse-tête.

BRAZIL-AUTO-PRIX-SENNA-20YEARS-LEGACY
Photo : AFP / Getty Images

Trente-deux équipes, 64 matchs, 12 lieux de compétition, dont certains sont séparés par 3 000 km : pour les compagnies aériennes du Brésil, le Mondial de soccer, présenté du 12 juin au 13 juillet, sera à la fois une mine d’or… et un casse-tête.

5 000 $

C’est l’amende, par passager, que les compagnies aériennes risquent de payer à l’ANAC si un vol a plus de quatre heures de retard et qu’aucun dédommagement n’a été offert aux passagers (nuitée à l’hôtel, remboursement, etc.).

1 973

Nombre de vols supplémentaires autorisés par l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) brésilienne pour assurer les déplacements des touristes durant le tournoi. Environ 600 000 partisans étrangers sont attendus.

163 km2

C’est la superficie de la zone d’interdiction de vol qui sera établie au-dessus des stades pendant les matchs. Les aéroports situés à l’intérieur de cette zone devront suspendre les décollages et les atterrissages pendant les matchs.

Les plus populaires