Montréal-Anvers à bord d’un porte-conteneurs

Dix jours en mer, bercé par le bruit des vagues et… le grincement métallique de centaines de conteneurs ! Le photographe Manuel Mendo a fait une traversée hors du commun jusqu’en Belgique.

jonni ritscher conteneurs

Le MV Jonni Ritscher
Mis à l’eau en 2006, ce porte-conteneurs effectue uniquement la traversée Montréal-Anvers. Il mesure près de 180 m de long et peut recevoir jusqu’à 385 conteneurs. Malgré sa petite taille – le plus gros navire actuellement en service peut accueillir 14 000 conteneurs -, le MV Jonni Ritscher transporte toutes sortes de marchandises, allant de la nourriture aux ordinateurs.

touriste conteneurs

Touristes des mers
En plus de l’équipage, six passagers peuvent prendre place à bord. Ils sont logés dans les cabines de la tour, sous la passerelle de navigation. Ces touristes des mers doivent débourser environ 1 500 euros (2 350 dollars) pour un aller simple jusqu’à Anvers. Nourris et logés. Les prix varient selon la durée de la traversée. Aussi bien dire selon le bon vouloir de la météo !

pilotes conteneurs

Embarquement des pilotes
Entre Montréal et les Escoumins, trois équipes de pilotes brevetés se relaient à bord pour guider le capitaine parmi les écueils du Saint-Laurent. Le transbordement de ces pilotes est une manoeuvre toujours délicate, parfois périlleuse.

quebec conteneurs

Ville de Québec
Passé la capitale, le fleuve Saint-Laurent s’élargit soudainement. L’eau devient plus agitée et le navire atteint progressivement sa vitesse de croisière, soit environ 38 km/h.

traversee conteneurs

La traversée
Après le détroit de Belle Isle, qui sépare l’île de Terre-Neuve de la côte nord du golfe du Saint-Laurent et du Labrador terre-neuvien, la grande traversée commence. Il faudra cinq jours pour atteindre la côte sud-est de l’Irlande. Malgré ses 22 200 tonnes, le navire vacille de gauche à droite. C’est le roulis.

soins conteneurs

Aux petits soins
L’équipage doit régulièrement ajuster les tirants qui maintiennent les conteneurs en place, car les mouvements du navire provoquent des tensions. On peut d’ailleurs entendre des claquements forts et incessants tout le long de la traversée.

navire conteneurs

Pointe avant du navire
C’est à l’avant du navire que l’on perçoit – et entend – le mieux la puissance du bateau. Cette masse d’acier, appelée bulbe d’étrave, doit se frayer un chemin dans l’océan. Le bulbe, qui servait autrefois à attaquer les bateaux ennemis, permet d’améliorer les qualités hydrodynamiques des navires de commerce.

liverpool conteneurs

L’écluse de Liverpool
Le passage est risqué, l’écluse étant à peine plus large que le navire. La manœuvre se fait avec l’aide de deux bateaux-pilotes, arrimés à l’avant et à l’arrière du porte-conteneurs.

port conteneurs

Arrivée au port
Le déchargement des conteneurs commence dès la mise à quai, peu importe l’heure du jour ou de la nuit. Il faudra 24 heures pour débarquer des conteneurs à Liverpool et pour en charger d’autres à destination d’Anvers.

debardeurs conteneurs

Débardeurs au travail
Les conteneurs sont soulevés puis déposés au sol par d’énormes grues appelées portiques, en bleu sur la photo. Les transporteurs orange les déplacent ensuite vers la section d’entreposage.

cale conteneurs

Ouvrez la cale !
Sur les 385 conteneurs du bateau, 105 se trouvent sous le pont. Un plan très précis régit le chargement de ces navires. Ainsi, dès l’arrivée à un port, les débardeurs savent exactement quels conteneurs ils doivent décharger.

autoroute conteneurs

Autoroute navale
Après avoir longé la côte sud-est de l’Angleterre, le porte-conteneurs entame la remontée du canal de la Manche. La voie maritime prend alors des allures d’autoroute ; le navire est entouré d’une cinquantaine de bateaux.

anvers conteneurs

Anvers
Arrivée au port d’Anvers, en Belgique, aux petites heures du matin. Le bateau reste à quai juste le temps nécessaire au déchargement et au rechargement. Il fait ensuite le plein de combustible et de nourriture et repart en direction de Montréal. L’équipage ne change en moyenne que tous les trois mois.

 

Les plus populaires