Noire la nuit

La France, pays de la Ville lumière, fait la guerre à la pollution lumineuse !

Photo : iStock

Dans les villes de moins de 800 000 habitants, tout panneau publicitaire ou enseigne installé après le 1er juillet de cette année doit être éteint durant la nuit. Et d’ici 2018, 3,5 millions d’enseignes préexistantes devront aussi être éteintes, sauf les croix vertes des pharmacies et les panneaux affichant des ser­vices d’urgence.

Cette mesure, préco­nisée par l’ancien gouvernement Sarkozy, vise à réduire la pollution lumineuse et la demande en électricité. Selon le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, les extinctions d’ensei­gnes généreront des économies équivalentes à la consommation annuelle de plus de 370 000 ménages.

Les villes plus grandes, comme Paris et Lyon, doivent élaborer les règles d’extinction qui s’appliqueront sur leur territoire. Mais pas question d’éteindre la tour Eiffel : le règlement ne s’appliquera pas aux monuments.