Obama l’auteur

S’il ne devient pas président des États-Unis, Barack Obama aura au moins réalisé un de ses rêves : devenir un auteur à succès.

Jeune activiste social à Chicago, Obama écrivait le soir des nouvelles basées sur la vie dans les ghettos, qu’il n’a jamais publiées. L’histoire qui allait le rendre célèbre est celle de sa propre vie.

Il n’a que 33 ans lorsque, en 1995, il publie ses mémoires. Dreams From My Father (Les rêves de mon père), livre dans lequel il raconte sa quête identitaire de jeune Noir élevé par des Blancs, n’a véritablement attiré l’attention qu’en 2004, à l’époque de sa campagne sénatoriale. Obama y avoue notamment avoir consommé de la cocaïne à l’adolescence. En 2006, avec une possible candidature à la présidence en tête, il fait paraître une deuxième autobiographie. The Audacity of Hope (L’audace d’espérer) est à mi-chemin du manifeste politique et du récit de ses 18 premiers mois au Sénat.

Ces deux livres — vendus à plus de trois millions d’exemplaires — ont fait de Barack Obama un homme riche. Lui et sa femme, Michelle, ont déclaré l’an dernier un revenu de 4,2 millions de dollars, le gros de cet argent venant de ses droits d’auteur.