Monde

Du sable dans l’engrenage

C’est l’une des grandes questions de ce début du 21e siècle : le régime autoritaire chinois pourra-t-il gouverner encore longtemps une société de plus en plus riche, instruite et branchée sur le monde ?

Les bombes à retardement

Le travail du Parti communiste chinois est celui d’un artificier : il doit constamment désamorcer des bombes à retardement. Chacune de ces bombes, si elle éclatait, pourrait menacer la survie du régime.

LegCo

Le Parlement de Hongkong n’est pas tout à fait démocratique. La moitié de ses 60 députés sont élus par la…

Carte interactive : la Chine incontournable

Les Chinois ne nomment pas leur pays « Chine » mais « Zhongguo » (prononcez D’jong-gou-au). Le mot signifie « Pays du Centre » ou, comme l’ont traduit les Occidentaux, « Empire du Milieu ». Dans les deux cas, la Chine se désigne elle-même comme le centre du monde! Il y a certains fondements à ce nom. La Chine a été, pendant de nombreux siècles, le centre culturel, politique et économique de l’Asie. Aujourd’hui, grâce à la forte expansion de son économie, elle reprend une place dominante dans le monde. Accueillir les Jeux olympiques est une façon de souligner cette puissance retrouvée. La Chine est un pays immense, fait de montagnes, de déserts, de vastes plaines, de rizières, de lacs glacés et de forêts tropicales. Un pays où une ville aussi peuplée que l’ensemble du Québec est considérée comme une agglomération «de taille moyenne». Un pays incontournable, qu’il faut connaître.

Les visages de Pékin

Je n’ai eu de cesse de les dévorer des yeux, les gens de Pékin, pendant l’année que j’ai vécue en Chine (2004-2005). Je ne me lassais pas de leurs visages, qui semblaient tous avoir une histoire à raconter. Les vieux qui s’éventaient sur les bancs de parc avaient traversé le siècle, une famine, la révolution culturelle. Les hommes coiffés de casques jaunes, qui se brûlaient dans les chantiers de construction, avaient, eux, franchi des milliers de kilomètres pour arriver là. Tout à côté, au milieu des ruines de la vieille ville, des grappes de jeunes filles rieuses, légères, munies de téléphones cellulaires, semblaient bien décidées à regarder vers l’avenir et à effacer les plaies du passé. Le photographe Patrick Alleyn a su saisir l’âme des Pékinois et celle de leur ville. Venez à leur rencontre.

Gens de Pékin

Comme le tireur de pousse Siang-Tse, dans le roman Le pousse-pousse, de Lao She, près du tiers des 17,4 millions d’habitants de Pékin ont débarqué là un bon matin avec, dans leur besace, un rêve : améliorer leur sort.

Au coeur de l’empire

Bien sûr, il y a les Jeux Olympiques. Mais Pékin ne se refait pas une beauté que pour séduire les touristes, les médias et les athlètes en août prochain. L’heure est surtout venue de montrer au monde la puissance de la Chine.

Les joyaux de Pékin

Le stade olympique Fait de gigantesques lames d’acier tordues, le stade de 91 000 places a l’apparence d’un « nid d’oiseau », comme on l’a surnommé. Il a été conçu par des architectes suisses et chinois. En raison d’un dépassement de coûts, le projet de toit rétractable a été abandonné. Les organisateurs prient pour qu’il ne pleuve pas pendant la cérémonie d’ouverture !

Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie