Pays au bord de la crise de nerfs

Les dirigeants des pays arabes feraient bien de jeter un œil sur le tout dernier palmarès du magazine The Economist, qui pourrait prédire où les prochaines révolutions populaires ont le plus de chances d’éclater.

Pays au bord de la crise de nerfs
Photo : Hussein Malla / AP / PC

Ce magazine a établi son indice d’instabilité en tenant compte de nombreuses variables, dont les suivantes : pourcentage de la population âgée de moins de 25 ans, nombre d’années au pouvoir de l’actuel gouvernement, indice de corruption, PIB par habitant et état de la démocratie et de la liberté de presse. Le classement indique d’ailleurs que plusieurs pays sont aux prises avec une situation plus explosive que celle qui existait en Tunisie et en Égypte.

Pour plus d’information, consultez le dossier « Révolte dans les pays arabes » >>

 

(Cliquez sur le tableau pour l’agrandir)


Les plus populaires