Plus qu’un facteur

En France, les facteurs ne font pas que livrer le courrier. Ils rendent aussi visite aux personnes âgées.

France : plus qu'un facteur
Photo : iStock

Depuis quelques mois, La Poste française teste un service gratuit de soutien aux aînés. Deux jours par semaine, les postiers frappent à la porte des clients inscrits – ils sont 125 – et s’enquièrent de leur état de santé. Au besoin, ils alertent leur famille ou les secours.

La Poste suisse mène un projet-pilote similaire. Rien de tel à Postes Canada, par contre. La société d’État privilégie les services financiers, comme la modification d’un NIP de carte de crédit dans ses bureaux. « Dommage, croit Yannick Scott, du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Pour les gens isolés, le bavardage avec le facteur est souvent le seul de la journée. »