Pourquoi l’assermentation des présidents américains a-t-elle lieu le 20 janvier?

Jusqu’en 1933, l’assermentation avait toujours eu lieu le 4 mars. Puis, la date a été devancée en janvier. Pourquoi?

(Photo :Pablo Martinez Monsivais/AP/PC)
Rencontre à la Maison-Blanche entre Barack Obama et Donald Trump en novembre 2016. (Photo: Pablo Martinez Monsivais/AP/PC)

La cérémonie d’assermentation des présidents des États-Unis n’a pas toujours eu lieu le 20 janvier. En fait, jusqu’en 1933, elle se déroulait plutôt le 4 mars, pour coïncider avec la date d’entrée en vigueur de la Constitution de 1789. À l’époque, les quatre mois qui séparaient l’élection (en novembre) de l’assermentation (en mars) donnaient la chance au président désigné de constituer son équipe. Après tout, bien des présidents américains ont vécu avant l’invention du téléphone et de l’automobile!

Cette longue période de transition avait tout de même ses inconvénients. Par exemple, entre l’élection d’Abraham Lincoln et son assermentation (le 4 mars 1861), des Américains en ont profité pour faire mousser leurs appuis en faveur de la guerre de Sécession.

Les Américains ont changé la date de prestation de serment des présidents pour le 20 janvier en 1933. Non seulement en raison des nouvelles technologies qui facilitaient les communications, mais aussi parce que le pays était plongé dans la Grande Dépression. Attendre jusqu’en mars pour que Roosevelt soit assermenté signifiait six semaines de plus sans que rien ne soit fait pour régler la crise.

Depuis, l’assermentation a lieu le 20 janvier, à midi. C’est désormais inscrit dans le 20e amendement de la Constitution américaine. Pourquoi à midi? Simplement parce que cette heure a été choisie et inscrite dans la Constitution comme étant le point final du mandat du président sortant. Ce qui signifie que la dernière seconde du mandat de Barack Obama sera à 11 h 59 min 59 s le 20 janvier. La seconde suivante, l’ère Trump commencera.

(Ce texte est adapté de Maclean’s.)

Dans la même catégorie