QAnon, la conspiration qui fait de Donald Trump le sauveur des États-Unis

En quelques mois, QAnon ou simplement « Q » s’est construit une base massive de partisans dont les cibles préférées sont Hillary Clinton, Barack Obama, George Soros, la famille Rothschild ou encore la famille royale saoudienne. 

Photo : Fabien Durand

La semaine dernière, le magazine Time a publié sa liste des 25 personnalités les plus influentes d’Internet. Parmi les noms bien connus des vedettes internationales et des youtubeurs millionnaires, quelque part entre la photo d’une actrice de Dawson’s Creek et celle d’une blogueuse fitness, se loge une seule lettre : Q.

Et derrière la 17e lettre de l’alphabet se cache une théorie du complot bizarre et complexe qui a réussi à rallier des milliers d’internautes et à dépeindre une situation où Donald Trump est le sauveur des États-Unis.

La naissance de Q

La théorie du complot est née en octobre 2017 sur les forums 4chan et 8chan, quand un utilisateur anonyme, prétendant avoir l’autorisation secret-défense « Q », et donc l’accès à des documents ultra-secrets du gouvernement américain, a créé une chaîne de discussion intitulée « The Calm Before the Storm » (le calme avant la tempête), une référence directe à une phrase lancée par le président américain lors d’une rencontre avec les hauts dirigeants militaires des États-Unis.

[youtube]HH0AvaG3SqQ[/youtube]

Q a entrepris d’y publier des dizaines de messages mystérieux, transmis au compte-gouttes, qui se présentent surtout comme des « indices » prouvant que le président Donald Trump est en fait en croisade pour éradiquer la corruption, les pédophiles, les vilains Liberals et tous les « méchants » qui se sont incrustés dans le gouvernement américain.

En quelques mois, QAnon s’est construit une base massive de partisans qui attendent ses indices et essaient de les décrypter. Selon le magazine Time, il existe plus de 130 000 vidéos consacrées au sujet sur YouTube. Et c’est sans compter les publications sur le sujet qui pullulent sur Twitter par l’intermédiaire du mot-clic #QAnon.

Sans surprise, ses sympathisants correspondent au même profil : des membres de l’extrême droite américaine qui tiennent un discours tellement similaire qu’on pourrait facilement croire que leurs comptes Twitter sont automatisés.

Ses cibles préférées : Hillary Clinton, Barack Obama, George Soros, la famille Rothschild et la famille royale saoudienne au pouvoir.

Pourquoi ? Notamment parce que le monde est dominé par les trois familles les plus puissantes du monde, parce que Hillary Clinton et Barack Obama veulent démarrer la Troisième Guerre mondiale, parce que l’enquête sur les liens entre Trump et la Russie n’existe pas, parce que les médias sont commandés par la CIA, et parce que le naufrage du Titanic a été orchestré pour que la Réserve fédérale puisse être financée…

En fait, la théorie du complot QAnon, c’est un peu comme le fruit de l’amour du Pizzagate, des théories du 9/11 et du complot Illuminati… sur le crack. 

C’est aussi la théorie préférée de Roseanne Barr, qui a tweeté, pas plus tard que mardi,  « Where we go one we go all » (où l’un va, nous allons tous), le slogan des sympathisants de Q.

Quelques indices et prédictions de Q

Le réseau de pédophiles de Clinton et d’Obama
Selon ma compréhension du phénomène (parce que, soyons honnête, cette histoire a dérivé dans tous les sens imaginables et c’est plus que complexe de s’y retrouver), les soi-disant indices publiés par Q, aussi surnommés « breadcrumbs » (miettes de pain : il ou elle semble être amateur de contes pour enfants), culminent vers un mégaévénement où la « vérité » sera révélée : « The Storm » (la tempête).

Selon la théorie principale, cette tempête prendra la forme d’arrestations massives (dirigées par Donald Trump) de démocrates haut placés (dont Hillary Clinton et Barack Obama font partie, bien entendu), impliqués dans un réseau de pédophilie.

O.K.

L’enquête sur les liens entre Trump et la Russie est une couverture
Puisque Donald Trump est un génie qui mène secrètement une mission pour éradiquer le Mal de la Maison-Blanche et sauver tous les Américains, il faut qu’il puisse opérer en cachette, sans que ses ennemis se doutent de quoi que ce soit.

L’enquête de Robert Mueller sur l’implication de la Russie dans les élections de 2016 n’existerait donc pas vraiment. Elle ne servirait qu’à distraire Hillary Clinton et ses amis démocrates, pendant que Trump sème le Bien partout où il va.

D’ailleurs, certains internautes maintiennent que plusieurs démocrates ont déjà été arrêtés, qu’ils sont surveillés de près. Toutefois, pour ne pas alarmer la population, on les laisse circuler librement.

Voici un tweet qui prétend que Hillary Clinton porte une attelle pour cacher le fait qu’elle a un bracelet de cheville de surveillance. Je pense que c’est ma théorie préférée dans tout l’Univers :

Les médias sous l’emprise de la CIA
Puisqu’il faut trouver un moyen de discréditer toute preuve que QAnon est une version extrême des « romans dont vous êtes le héros » et que le travail des médias est, de toute manière, déjà moqué par la plupart des sympathisants de Donald Trump, Q n’avait pas à chercher bien loin pour convaincre ses admirateurs que la CIA commande les médias américains pour servir sa salade.

Une guerre nucléaire se prépare
Comme le résume cet article détaillé de ViceQ maintient que trois familles dominent le monde : les Soros, les Rothschild et la famille royale saoudienne. Pour rester au pouvoir et garder l’humanité entière sous leur joug, quoi de mieux que de constamment la faire vivre dans la crainte de l’explosion d’une guerre nucléaire ?

La CIA aurait entre autres forcé la famille Kim (Corée du Nord, pas Kardashian) à jouer le rôle du méchant, du fou qui est à deux doigts d’appuyer sur un gros bouton rouge et de tout faire exploser. Vous suivez ?

Les efforts de Donald Trump pour dénucléariser la Corée du Nord seraient d’ailleurs une preuve que le président états-unien lutte contre les trois puissantes familles.

Le mémo

Finalement, certains pensent que le « Storm », le point culminant de la théorie de QAnon, pourrait aussi faire référence au « mémo » ou aux « documents »  secrets contenant des informations sur les origines de l’enquête sur Trump et la Russie, qui pourraient bien faire déraper l’enquête du FBI, détaille Newsweek.

Comme le rapporte le Daily Dot, le fils de Donald Trump a même tweeté sur le sujet en utilisant le mot-clic #ReleaseTheMemo.

Ces documents incrimineraient plusieurs démocrates, y compris Hillary Clinton.

Mais personne, même ceux qui menacent de mettre ces soi-disant informations secrètes au jour, ne donne le moindre indice sur ce qui s’y trouve.

Ce n’est pas très vraisemblable, disons. Mais ça, ça n’a jamais arrêté personne.

Quand ça tombe à plat

Sauf qu’aucune des prédictions de Q ne s’est avérée.

En octobre, il avait laissé entendre que Hillary Clinton serait arrêtée dans les prochains jours. Rien. Même chose en novembre pour le démocrate et allié de Bill Clinton, John Podesta. Rien.

Mais puisque ses messages sont délibérément construits pour être interprétés de plusieurs façons, ses sympathisants continuent de croire à ses histoires.

Pensez à une dictée trouée. On met ce qu’on veut dans les espaces vides, et on finit toujours par trouver un sens à ce qu’on a écrit. C’est un peu ça, QAnon.

Normalement, j’essaie d’ignorer de pareilles balivernes. Mais si la tendance se maintient, je suis pas mal convaincue qu’on va entendre parler de Q au Québec au cours des prochains mois.

À suivre.

Des nouvelles louches, des infos à démentir, des fausses nouvelles ? 

N’hésitez pas à m’écrire à  [email protected]

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

35 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Je suis la politique américaine de près. Jamais entendu parler de ce groupe. Pendant ce temps, les démocrates se démarquent au vu et au su de tous pour ce qu’ils sont: des intolérants gauchistes socialistes qui veulent abolir le principe même de l’État souverain. Ils vont se faire démolir au mi-mandat en novembre par leur propre faute. Ils veulent clouer au pilori les bien-pensants de la droite? Le jeu est fini. Leur vraie nature est au grand jour. On jette les gants. Pour se défendre et les empêcher de nuire. Balancez vos nouvelles SVP. Sinon vous faites partie du problème.

Pas mal comme commentaire! Pas entendu parler de Q? Surprenant car de dire que les démocrates sont des « intolérants gauchistes socialistes » sent le Q à plein nez! Ha ha ha, les Démocrates « socialisses », elle est bien bonne. Si on regarde leur histoire et la relation progressistes- conservateurs au niveau international, on voit que les 2 grands partis aux ÉU sont tous les 2 à droite, les Républicains un peu plus que les Démocrates. Tant qu’à faire si on compare les Libéraux canadiens aux partis américains selon Q, Trudeau serait un super-communisse!

Un peu de retenue serait la bienvenue mais dans le monde bi-polaire de Q, les nuances n’existent pas et ils vivent dans un monde noir et blanc. Ajoutons un peu de paranoïa au menu et la dérive vers le fascisme peut devenir inévitable.

« Ils veulent clouer au pilori les bien-pensants de la droite »

Appelez-moi quand vous y serez : je viendrai, toutes affaires cessantes, vous délivrez du pilori.
Ha, ha!
« Les démocrates se démarquent au vu et au su de tous pour ce qu’ils sont: des intolérants gauchistes socialistes qui veulent abolir le principe même de l’État souverain. »
Humour 001 : vous ne ferez pas carrière.

À NPierre: vous ne suivez évidemment pas l’actualité. Votre condescendance n’est même pas teintée d’un quelconque argumentaire. Lâchez le wapo, msnbc et nyt comme nouvelles et vous apprendrez peut-être qqch. Alexandria Ocasio-Cortez et Cynthia Nixon sont les nouveaux visages des démocrates, ce n’est pas pour rien. Deux socialistes convaincues de leur propre aveu.. Soyez à jour. Cessez donc de faire rire de vous.

Manque de profondeur, cette «recherche» journalistique… Et question, pourquoi la case Je ne suis pas un robot se désélectionne À RÉPÉTITION pendant qu’on rédige???

Q est beaucoup plus complexe et de plus en plus de membres de la communauté Afro-Américaine délaisse les Démocrates. Certaines personnes prises dans des scandales sont forcées de démissionner ou de ne pas se représenter à mi-mandant, en raison d’actes qui ont violé la sécurité américaine ou de leur mandat qui aurait dû être neutre (ex. cadres du FBI), mais qui a été partisan (pro-Hillary 2016). Plusieurs disent démissionner de postes stratégiques alors qu’ils ont été démis.

Les rapports officiels, pas les nouvelles de CNN, ont discrédité le complot Trump vs Russie. Il y a eu des interférences comme les États-Unis en ont fait aussi ailleurs sous Obama (ex. en Israël). Et elles visaient à DÉSTABILISER / AFFAIBLIR les États-Unis au plan international en divisant le vote pro-Hillary.

#QAnon ne dit pas qu’il n’y a pas eu d’enquête sur un possible lien Trump-Russie, mais qu’elle a été déclenchée basée sur d’informations partisanes soumises au Département de la Justice (DOJ) avec des demandes et renouvellement tronqués qui ont servi à espionner la campagne de Trump. Les infos de votre complot Russie-Trump (qui est complotiste sinon les médias qui ont alimenté durant plus de 1 an ?) émanent d’une source qui s’est ensuite avérée payée par les Démocrates via une entreprise interposée. Le fils de Trump avait autant le droit de consulter les Russes que Jean Chrétien pour les Libéraux du Canada durant l’année électorale 2015. Tous les partis font cela avant le lancement d’élections, pour évaluer les relations post-électorales, diplomatiques, commerciales, politiques, etc… Vous ne réalisez même pas que les fondations caritatives aux noms de politiciens, servent en partie au retour d’argent pour financer des candidats (ex. Iran à Hillary Clinton en échange de l’entente nucléaire).

Quand des personnes sont arrêtées (ex. des proches de Hillary Clinton, ex. Joel DAVIS pour pédophilie et possession de matériel pédophile, qui avait lancé une organisation vouée à contrer la violence sexuelle un des jeunes organisateurs de Mme Clinton par le FBI 26 juin dernier) votre journal n’en parle même pas, mais vos plates-formes diffusent toute rumeur/accusation sur Trump. Comme celles de « Stormy » (la tempête porno) dont les Américains se fouent et qui sont tombées à plat.

Quand une nouvelle sort enfin au Québec, c’est avec 2 ou 3 mois de retard sur les États-Unis et alors, une nouvelle rumeur sur Trump arrive selon « une source » et vous diffusez.

Vous ne vous demandez même pas pourquoi la fusillade de Las Vegas a visé un festival de musique country surtout fréquenté par les Républicains et pourquoi l’enquête ne trouve ni le motif, ni le (la) probable 2e tireur. Vous ne diffusez pas que plus d’électeurs votent en Californie, que le nombre en âge de voter sur les listes électorales des comtés. Ou que des illégaux votent.

Vraiment malhonnête et court comme journalisme.

Normalement, j’essaie d’ignorer de pareilles balivernes.
Mais vous maintenez allègrement tendance, monsieur Gilles B.
Le soutien d’alxbi (sic) qui « ne saurait mieux dire » est un aveu d’inconsistance et de vacuité.

Bravo Gilles B. Vous auriez pu écrire l’article en question car vos connaissances de la corruption des Démocrates est supérieure à celles de l’auteur! Une grosse tempête va s’abattre sur les États-Unis! Les généraux militaires ont choisi Trump pour faire un grand ménage de l’État Profond qui comprend la CIA, FBI, NSA, etc … ils ne voulaient pas un candidat politique mais un homme d’affaires indépendant ! Cette corruption touche des milliers de gens issus de milieux aussi variés que l’armée, la justice, des réseaux de pédophilie, du traffic d’humains, etc… Plusieurs pays sont touchés par cette corruption dont la Corée du nord, l’Iran, l’Europe, etc … On voit que des changements sont en opération déjà: Merkel délaisse l’immigration illégale, la Corée du Nord abandonne ses armes nucléaires, etc … Pleins de pays étaient soumis et captifs de l’État Profond américain et cela explique la grande démonisation de Trump par tous les médias financés par ces mêmes mondialistes corrompus qui finançaient aussi les mouvements « Resist », les frontières ouvertes, etc … On remarquera qu’aucun média comme CNN, BBC,etc … n’a rapporté les milliers de démissions chez les bureaucrates gouvernementaux partis en catimini depuis l’arrivée de Trump car ils savent que le scandale que Q nous promet les exposera au grand jour!

Bravo pour ton commentaire, QAnon est véridique et sur le point d’être révéler au monde entier. La profondeur du mensonge et de la manipulation est telle que la majorité des gens(moutons) y voient que de la conspiration… Réveillez-vous, le monde est gouverner par des crosseurs, voleurs, menteurs et vous vous défendez votre beau petit monde en ridiculisant ceux qui pensent différemment. La vérité sur notre monde pourri de l’intérieur est sur le point d’être révéler et le train QAnon ne fait que prendre de la vitesse.
Accrochez-vous, ça va faire mal!

Il y a des conspirationnistes extrêmes qui ont souvent tendance à exagérer des faits selon leur bon vouloir et cela sans faire de réelles vérifications pour valider leurs théories.On sait tous par exemple que le Nouvel Ordre Mondial existe,tout les Président en ont parlés durant leur mandat.Bush père fils,Clinton,Obama en France Sarkozy, Macron.En Allemagne Merkel ne se gêne pas d’en parler.L’immigration de masse vous connaissez? Soros en est l’architecte principal et suit l’agenda du N O Mondial. Vous croyez encore qu’elle est humanitaire? Laissez moi vous citer une phrase de David Rockefeller prononcée à une réunion du CFR en 2007 et je cite » Tout ce dont nous avons besoin est une situation de chaos et les peuples accepteront notre Nouvel Ordre Mondial ». Limmigration de masse « est » cette situation de chaos que Rockefeller parlait.Vous croyez que Soros est un grand humaniste avec ses ONG. Voilà ce qu’il a dit dans un interview sur NBC et je cite »Le côté humain je m’en fout,tout ce qui compte pour moi est l’argent ». Alors pour les bonne graces,on peut passer, non? Quand on se donne la peine de décortiquer de l’information on peut appuyer sa thèse sur des faits et non des oui dire. Cest a ce moment que la théorie du complot perd son appellation « Theorie » pour complot tout court.On peut jouer à l’autruche ou ouvrir grand les yeux.Au lieu de dénigrer ces théoriciens, essayez plutôt de prouver le contraire si seulement ils ont un tant soi peu de preuves a l’appui.Sinon ce sera une perte de temps.

De grâce, Gabriel, faites-nous bénéficier de vos sources angéliques :
«Voilà ce qu’il (Soros) a dit dans un interview sur NBC et je cite »(je suggère d’ouvrir les guillemets avant de les fermer…) Le côté humain je m’en fout (sic),tout ce qui compte pour moi est l’argent »
et
«Laissez moi vous citer une phrase de David Rockefeller prononcée à une réunion du CFR en 2007 et je cite » Tout ce dont nous avons besoin est une situation de chaos et les peuples accepteront notre Nouvel Ordre Mondial »
-Le miroir aux Alouates de Fredéric Mathieu (2013)
-Les révélations de Liesi dans le blog d’ Eva, R-sistons à la crise.

Trop drôle!

L’histoire de Q est beaucoup plus plausible que celle des médias propagandistes. Comment est ce que le peuple américain aurait pu consentir à aller en guerre en Irak, sous de faux prétexte (arme de destruction massive ), sans la couverture médiatique erronée concernant le 9/11??? Les médias sont souvent très polarisés par rapport à un sujet, ce qui empêche un regard objectif d’une situation.

Par ailleurs les médias sont hyper concentrés. Il n’y a plus de média indépendant, ou peu. Comment peut- on leur faire confiance ?

L’histoire de Q colle très bien à la réalité. Elle explique pourquoi les pays, ménages, entreprises et banques sont endettés. Elle explique pourquoi les gouvernements sont continuellement en guerre. Elle explique pourquoi les décisions des gouvernements sont généralement en faveur de l’élite financière plutot que du peuple. Surtout aux États-Unis. Il est la noter que les médias ne parlent jamais du fait que les campagnes présidentielles américaines sont pour la plupart financé par wall street , sauf Donald Trump.

Bref, il y a tant à dire à dire sur ce sujet, les mots me manquent. Lorsque je vois une chronique ridiculiser les « théories du complot », je ne peux m’empêcher de constater que les médias sont soit stupide, soit de mèche, car les indices ne manquent pas pour comprendre que c’est plus qu’une théorie

« L’histoire de Q colle très bien à la réalité. Elle explique….(ta, ta, ta, ta, ta…)

Les histoires de Q finissent toujours par coller à quelque chose….
Ne croyez-vous pas, Marc Cyr?

« L’histoire de Q colle très bien à la réalité. Elle explique pourquoi les pays, ménages, entreprises et banques sont endettés. Elle explique pourquoi les gouvernements sont continuellement en guerre. Elle explique pourquoi… »

Et voilà : elle explique pourquoi, elle explique pourquoi, elle explique pourquoi.

Réponse :

« Tels auparavant les meneurs de foules, les porte-parole des mouvements totalitaires avaient un flair infaillible pour tous les sujets que la propagande habituelle des partis ou l’opinion publique négligeaient ou craignaient d’aborder. Tout ce qui était caché devenait hautement significatif, sans considération d’importance intrinsèque. La populace croyait réellement que la vérité était tout ce que la société respectable avait hypocritement passé sous silence, ou couvert par la corruption.
Dans le choix d’un sujet, le premier critère devint le mystère en tant que tel. L’origine de celui-ci n’avait pas d’importance : ce pouvait être un désir raisonnable et politiquement compréhensible de garder le secret, comme dans le cas des services secrets britanniques ou du Deuxième Bureau français ; ou les exigences de la conspiration pour les groupes révolutionnaires, comme dans le cas des sectes terroristes, anarchistes et autres ; ou encore la structure de sociétés dont le contenu, secret à l’origine, était public depuis longtemps, et dont seul le rituel gardait quelque chose de mystérieux (cas des francs-maçons) ; ou des superstitions séculaires qui avaient brodé des légendes autour de certains groupes (cas des jésuites et des Juifs). Si les nazis étaient plus doués pour choisir de tels sujets, les bolcheviks ont progressivement maîtrisé cet art. Mais ils s’appuient moins sur les mystères traditionnellement acceptés, auxquels ils préfèrent leurs propres inventions – depuis 1935 environ, une mystérieuse conspiration mondiale succède à l’autre dans la propagande bolchevique : ce fut d’abord le complot des trotskistes, puis le règne des 200 familles, enfin les sinistres machinations impérialistes (c’est-à-dire planétaires) des services secrets britanniques ou américains (1).
L’efficacité de ce genre de propagande met en lumière l’une des principales caractéristiques des masses modernes. Elles ne croient pas à rien de visible, à la réalité de leur propre expérience ; elles ne font confiance ni à leurs yeux ni à leurs oreilles, mais à leur seule imagination, qui se laisse séduire par tout ce qui est à la fois universel et cohérent par soi-même. Les masses se laissent convaincre non par les faits, même inventés, mais seulement par la cohérence du système dont ils font censément partie. On exagère communément l’importance de la répétition parce qu’on croit les masses peu capables de comprendre et de se souvenir ; en fait, la répétition n’est importante que parce qu’elle convainc les masses de la cohérence dans le temps.
Ce que les masses refusent de reconnaître, c’est le caractère fortuit dans lequel baigne la réalité. Elles sont prédisposées à toutes les idéologies parce que celles-ci expliquent les faits comme étant de simples exemples de lois, et éliminent les coïncidences en inventant un pouvoir suprême et universel qui est censé être à l’origine de tous les accidents. La propagande totalitaire fleurit dans cette fuite de la réalité vers la fiction, de la coïncidence vers la cohérence. »

Hannah Arendt, Les Origines du totalitarisme : Tome 3, pp. 77-78

La pensée conspirationnelle n’est nullement un monopole de l’extrême-droite : l’extrême-gauche nous en a régalé également, à différentes époques. Je ne dis pas cela pour justifier l’une par l’autre et vice-versa : mais au contraire pour rappeler qu’il faut combattre les deux sans merci.

Ce qui est amusant, c’est quand leurs délires se rejoignent, comme le grotesque blabla sur les « familles qui contrôlent secrètement le monde » (très à la mode à gauche dans les années 1920, vite transposé et adapté par l’extrême droite pour nourrir la fournaise antisémite) ou bien sûr l’expression pont-aux-ânes par excellence: « le système », commune tant à Donald Trump qu’aux Brigades rouges.

C’est l’esprit militant qui veut ça. Et en période de polarisation, il convient de se méfier de la classe militante en général, peu importe de quel bord sont les embrigadés.

N’importe quel trou dans les faits – exemple : une enquête de police qui n’aboutit pas, qui peine à recueillir la preuve – est aussitôt comblé par l’immonde « qui a intérêt à ? », typique des petits soldats de la classe militante, qui ont tôt fait de se lancer dans toutes sortes d’élucubrations dans le but tactique suprême de faire gagner le parti, mouvement, option, mouvance ou autre ramassis d’adhérents.

L’indice numéro un de l’irréalité des explications conspirationnelles, c’est « une excessive cohérence qui n’existe nulle part dans le domaine de la réalité », comme disait Hannah Arendt.

Un autre aspect, c’est le coup des accusations qui annoncent les intentions. Les conspirationnels suprêmes du 20e siècle – je parle bien sûr des nazis – accusaient les Juifs (des Juifs totalement imaginaires) de « conspirer pour la domination mondiale », alors que la domination mondiale était justement leur but à eux. Il y a plusieurs discours d’Hitler dans ce créneau-là. Exemple 1er janvier 1942 au Reichstag : « Mais le (sic) Juif n’exterminera pas les peuples européens, c’est lui qui sera la victime de sa propre machination.»

Évidemment, ladite machination n’existe pas, elle est une invention du nazisme qui s’auto-bourre le crâne. Mais ce fonctionnement « spéculaire » (en miroir) ne doit pas nous échapper: dans ces exemples, quand Hitler accuse, il énumère en réalité SES PROPRES intentions.

Plus près de nous, la même chose fut vraie des idéologues ultranationalistes « grands-serbes », qui accusaient les Croates d’avoir l’intention secrète de perpétrer un « nettoyage ethnique » sur le peuple serbe (et c’est là, dans ces accusations martelées par la propagande grand-serbe, que l’expression « nettoyage ethnique » a refait surface, et non dans les reportages des médias comme on le croit trop souvent). Dans ce délire paranoïaque, c’est leurs propres intentions que les exterminateurs annonçaient en les attribuant à leur ennemi imaginaire. Les plus cinglés d’entre eux croyaient dur comme fer être en train de prévenir un génocide au moment précis où ils le perpétraient – d’où l’étrange nom qu’ils s’étaient donné : « Armée antigénocidaire de libération ». Des perpétrateurs de génocide qui s’intitulent « antigénocidaires », tout le monde croit que c’est par un monstrueux cynisme, dans le but délibéré de brouiller la vue internationale : mais non, ils se croyaient dur comme fer, ce qui est encore pire.

Tout ceci pour rappeler que des élucubrations conspirationnelles sur la « domination mondiale » ou le « contrôle secret du monde », et autres balivernes qui semblent toujours tirées de bandes dessinées pour préadolescents, peuvent en fait annoncer les intentions de l’accusateur.

Je retiendrai :
« En période de polarisation, il convient de se méfier de la classe militante en général, peu importe de quel bord sont les embrigadés. »

Pour le reste, les dérives lexicales amplifient des réalités qu’il convient d’analyser.

Par exemple, Marc, ce n’est pas le père Noël qui concentre 50 % de la richesse mondiale entre les mains de 1% de la population…

Si vous voulez des informations éclairé sur Q et pas texte superficiel comme ci-haut .
Visionnez le video de Alexis Cossette-Trudel , spécialiste du « deep state » et prof à l’UQUAM
https://youtu.be/P8eS1lcg0WU

« Si vous voulez des informations éclairé (sic: l’éclairage sera moins fort!)) sur Q…»
Oui, allez-y : vous aurez accès à la version édulcorée des élucubrations d’Alexis sur le « deep state », lequel existe probablement, tant est corrompue la politique et tous ses élus des ligues majeures de quel bord qu’ils se trouvent…
Écoutez aussi la propagande « éclairée » du trotteur sur Q :
https://www.youtube.com/watch?v=v9v3cOIG5VA

Comme neutralité ou objectivité, on repassera!

Allô L’actualité!
Je voulais te partager ma déception à ton égard. Ton petit jeu à démoniser Trump et à essayer de l’affaiblir me dérange. Ce n’est pas du journalisme, c’est du bitchage, de l’enfantillage, de l’immaturité et surtout, du contrôle des opinions.

Ce que tu fais avec les nouvelles sur Trump, c’est de diviser et de manipuler les gens.

Tu cherches à protéger qui? Tu cherches à protéger quoi?

Trump est en train de faire un tabarouette de beau ménage : des milliers de pédophiles arrêtés, 1300 enfants libérés de l’esclavage, un gros clean-up des corrompus au sein du gouvernement (FBI, DOJ, CIA…), 40000 accusations sous-scellés, aucune preuve de collusion avec les Russes, la paix avec la Corée du Nord, etc.). C’est sûr que ça, ça met ben du monde en danger.

Il y en a qui vont rire. C’est parce qu’ils font encore confiance aux grands médias (ils ne s’informent pas ailleurs) et ne savent pas encore à quel point les systèmes sont pervertis et corrompus.

Tu auras compris que ce n’est pas ici que je développe mes connaissances. Toutefois, tu me permets de voir à quel point le mensonge est pendémique dans les grands médias. À L’Actualité aussi!!

La présence de QAnon est légitime et Ô combien pertinente dans notre monde de désinformation! Avis aux lecteurs : faites vos propres recherches!

Par chance, tranquillement mais sûrement, les gens se réveillent.
La connaissance, c’est le pouvoir! ?

Mary, grâce à vous, nous ne mourrons pas ignares : nous mourrons innocents!
5 juillet 2018
Allô, Marie
« Je voulais te partager ma déception à ton égard.
Ton petit jeu à diviniser Trump et à essayer de l’auréoler me dérange. (…)
Ce que tu fais avec les nouvelles sur Trump, c’est de manipuler les gens.
Tu cherches le protéger! Tu cherches à le protéger de quoi?

Trump est, dis-tu, en train de faire un tabarouette de beau ménage :

-1-des milliers de pédophiles arrêtés, mais pas le harcèlement sexuel…

-2-1300 enfants libérés de l’esclavage et 2300 séparés de leurs parents.

-3-un gros clean-up des corrompus au sein du gouvernement , à commencer par son cabinet dont il a évacué tous ceux qui contredisent ses lubies.

-4-400 000 accusations gratuites

-5-Embargo sur les preuves de collusion avec les Russes

-6-L’achat du tyran de la Corée du Nord, etc.

C’est sûr que ça l’éloigne du danger…

Il y en a qui vont rire (Rozon ?)

C’est parce qu’ils font encore confiance aux grands médias (ils ne s’informent pas ailleurs(où ça, gente dame?)) et ne savent pas encore à quel point les systèmes sont pervertis et corrompus : ben, oui, le seul à ne pas l’être, c’est celui de Trump…

Ouf, que ferions-nous sans vous?

« Tu auras compris que ce n’est pas ici que je développe mes connaissances. » C’est la seule chose qui ait du sens dans votre écrit…

« Toutefois, tu me permets de voir à quel point le mensonge est pendémique dans les grands médias. À L’Actualité aussi!! »

Ben, oui, l’Actualité conspire comme chacun qui a les yeux dans (…) Q le sait.

« La présence de QAnon est légitime et Ô combien pertinente dans notre monde de désinformation! »

« Avis aux lecteurs : faites vos propres recherches! »
Et surtout, validez le sérieux de vos sources!

Par chance, tranquillement mais sûrement, les gens comme vous s’anesthésient.

La connaissance, c’est le pouvoir!
C’est la grâce que je vous souhaite.

« La connaissance, c’est le pouvoir! »

Je crois que vous confondez connaître et croire. « Croire, obéir, combattre », voilà une devise qui vous siérait mieux, citoyenne Robi.

Comme Q l’écrit souvent: « future proves past ». Dans le futur, quand la vérité sera pleinement révélée au grand jour, nous reviendrons sur cet article et nous rirons tous ensemble de l’auteure et du magazine.

Il suffit d’user de pensée critique (comme Q le répète souvent d’ailleurs) pour arriver à la conclusion qu’il est légitime.

Mais bon, merci à ce magazine d’en parler, car il y aura encore plus de gens qui vont chercher à connaître la vérité par eux-mêmes. Vous êtes les architectes de votre propre destruction en agissant ainsi.

À tous, je vous suggère une seconde opinion, soit la vôtre. Vous pouvez aussi écouter les vidéos youtube de ‘PrayinMedic’. Très intéressants.

#wwg1wga

Misérable copier-coller de magazines américains tendant de faire dérailler le phénomène Q. La «journaliste» n’a même pas pris la peine d’aller sur 8chan lire Q directement et/ou les réponses et l’interprétation des anonymes. Assez pathétique. Certainement pas du journalisme d’enquête. Désinformation? Mission commandée?

Yes, tout ça en même temps…
pas grave, future proves past. Bientôt la vérité sera mit au grand jour.
#WWG1WGA

Il manque sévèrement de rigueur et de recherches par l’auteur de l’article…
Premièrement #Q est une personne TRÈS proche de l’entourage immédiat de Trump, photos à l’appui, Qu’elles proviennent du Bureau Oval ou de AF1 ou de satellites.
Q n’a JAMAIS fait de prédictions, il lance des infos et les « Anons » les analysent afin d’en venir à des conclusions logiques, par-la-suite Q approuve ou lance d’autres messages à décoder… Q avec Trump se battent contre le Nouvel Ordre Mondial et tous les corrompus du système américain mais aussi mondial…

Incroyable délire paranoïde. Notre société est donc malade à ce point ? On se croirait dans une pièce de Vol au-dessus d’un nid de coucous. Comment peut-on se laisser embobiner aussi stupidement et sans aucun esprit critique ? On comprend que les libéraux puissent sévir depuis si longtemps. Peuple à genoux, attends ta délivrance… Comment a-t-on pu engendrer autant de crétins ? Les mariages co-sanguins ? La talidomide ? Le Q mène le monde des ignares, et on voit ce que ça donne… Maudit que c’est long la révolution tranquille.

Le phénomène QAnon : un malheureux exemple de la prévalence des maladies mentales dans la société.

En fait, quand on soupèse et décortique le fonctionnement de la pensée conspirationnelle, ce n’est pas faux ; mais franchement, comme réfutation, c’est un peu court jeune homme, comme dirait l’autre.

En même temps, ça se comprend : vu que la pensée conspirationnelle est irréfutable !

Irréfutable ? me direz-vous. Mais alors, si la pensée conspirationnelle est irréfutable, c’est donc qu’elle voit juste !? Amir Khadir, à l’extrême-gauche, a raison de croire que les attentats meurtriers du 11 septembre furent ourdis par le mystérieux lobby sioniste qui est partout ? Les crétins hallucinés des milices « survivalist » américaines, à l’extrême-droite, ont donc raison de croire aux ténébreuses menées d’un État fédéral maléfique qui, de mèche avec la mystérieuse ONU, veut abolir la liberté ? Les Brigades rouges avaient donc raison de croire à l’existence du SIM – le Système international des multinationales – organisation qui contrôle secrètement le monde et à laquelle Aldo Moro, enfermé dans un placard à balais rebaptisé « prison du peuple », doit avouer enfin son appartenance ? Hitler avait donc raison de croire à l’existence d’un immense « complot juif » qui cherche (je le cite textuellement, croyez-le ou non) à « déclencher une Guerre mondiale pour exterminer les « Aryens » ?

Mais non, pantoute, rassurez-vous. La pensée conspirationnelle est irréfutable certes, mais irréfutable pour une raison très spéciale, parfaitement formulée par l’historien Gaetano Salvemini dans ‘THE ORIGINS OF FASCISM IN ITALY’ :

« L’absurdité et la vérité ont ceci de commun qu’on ne saurait les réfuter. »

Depuis le 11 septembre 2001 les médias de masse ont été saisi en occident d une hystérie conspirationnaute…qui témoigne en leur défaveur puisque obligés de mentir ou de se taire sur divers sujet… Mentir c est bien plus difficile que de dire la vérité, puisque lss mensonges ont besoin d être surveillés comme des déchets toxiques pour éviter les fuites et contaminations. Est ce parce que D. Trump fut de ceux qui ont tout de suite contredit les versions officielles sur le 11 septembre que l’état profond tremble ? Il faudra que Q remonte jusqu à l assassinat de JFK et même jusqu à la complicité de certains yankees avec A. Hitler pour libérer les EU d une partie de son fardeau criminel….