Renard arctique, hôtel d’exception et lune artificielle

Un grand prix de la photo à la suite d’un séjour en Alaska, un hameau déserté de Suisse converti en chambres d’hôtel et un satellite pour éclairer une ville chinoise. 

Photo : Peter Mather / Prix internationaux de la photo de Sienne

Après le festin

Ce renard arctique était en train de grignoter une carcasse de caribou quand le photographe canadien Peter Mather l’a aperçu, lors d’un séjour dans le nord de l’Alaska. Celui-ci a mis deux heures à approcher lentement l’animal, jusqu’à se trouver à six pieds de lui pour croquer cette image. Le cliché a été primé aux Prix internationaux de la photo de Sienne, un des concours de photos recevant le plus de candidatures au monde — 48 000 photographes amateurs et professionnels de 156 pays y ont soumis des œuvres pour l’édition 2018, dont les gagnants ont été révélés en octobre.

* * *

(Photo : Sergio Locatelli / Getty Images)

Hébergement spectaculaire

Ce village féerique, situé dans le sud de la Suisse, est en voie d’être transformé en hôtel pour éviter sa disparition. Alors qu’il a déjà compté 300 habitants, le hameau de Corippo n’en compte plus que 12. Une fondation locale a donc entrepris de convertir une trentaine de maisons en chalets et chambres d’hôtel, offrant aux visiteurs la chance de séjourner dans un lieu splendide, qui n’a à peu près pas changé depuis 1800.

* * *

(Illustration : Stéphanie Aubin)

Une deuxième lune ?

La ville de Chengdu, en Chine, songe à remplacer ses lampadaires par une lune artificielle, un satellite qui projetterait une lumière douce dans un diamètre circonscrit allant de 10 à 80 km. Selon le directeur de l’entreprise à l’origine du projet, la fausse lune pourrait être mise en orbite en 2020.

Dans la même catégorie
1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

J’ai visité le site du photographe Peter Mather et j’ai été impressionnée par tant de beautés, de lumière, de moments magiques. À couper le souffle…
J’y retourne, à l’occasion, simplement pour m’imprégner de cette splendeur. Bon pour l’oeil, bon pour l’âme.