Retour au bercail

Pour fuir l’instabilité politique et les violences qu’a déclenchées le printemps arabe, les réfugiés irakiens se réfugient… en Irak.

Photo : Laurent Rebours/AP/PC

Depuis le début de 2011, des « dizaines de milliers » d’entre eux sont revenus de Libye, d’Égypte, du Yémen, de Syrie et de Tunisie, selon le gouvernement irakien. Jamais autant de personnes déplacées ne sont rentrées au bercail depuis le renversement du régime de Saddam Hussein, en 2003. La plupart des 2,3 millions de réfugiés irakiens dispersés dans le monde avaient fui les violences sectaires qui avaient suivi l’intervention militaire américaine.

En quête de calme, ils retournent néan­moins dans un pays où la violence sévit quotidiennement. Pas moins de 126 personnes ont péri dans des attaques en Irak au cours du seul mois d’avril dernier.

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie