Roumanie : voyage au pays de Lucian Bute

Le boxeur Lucian Bute partage sa vie entre le Québec et la Roumanie, où il est devenu l’enfant chéri du pays.

Galerie d’images

Infos
Fermer
Plein écran

      Le boxeur Lucian Bute, huit fois champion du monde des super-moyens, partage sa vie entre le Québec et la Roumanie depuis qu’il a signé son premier contrat avec Interbox, en 2003. Malgré une carrière prenante, l’athlète de 31 ans retourne régulièrement dans son village natal et s’implique dans sa communauté. Pas étonnant qu’il soit devenu l’enfant chéri de la Roumanie.

      Les commentaires sont fermés.

      Je n’ ai rien appris de nouveau sur la Roumanie, » le pays de Lucian Bute ».
      Les mêmes clichés,qui sont répétés ad nauseam. Bran, Dracula…
      Dommage.Le pays et ses habitants méritent mieux.
      Beaucoup mieux.

      Contrairement à la répondante qui me précède
      je ne connaissait rien de la Roumanie
      Cependant l’article est consacré à Lucian Buté
      J’y ai appris son enfance dans un pays qui m’es étranger
      et………j’apprécie

      Je connais assez bien la Roumanie, après un séjour de quelques années dans le pays. Je travaillais pour un consortium (Hydro-Québec, Eacl, Hydro-Ontario et Canatom) pour la mise en marche de un des cinq réacteurs Candu de Cernavoda à quelques 150 kilomètres de Bucarest. Lors de vacances j’ai sillonné le pays du nord au sud et de l’est à l’ouest. Un pays exceptionnel de contrastes. Au sud l’influence méditéranéenne (maisons blanches et toits de tuiles rouges) tandis qu’au nord, c’est l’influence Allemande, Autrichienne et Hongroise.Le ski dans les carpates près de Brasov et les nombreux endroits de villégiatures, mon fasciné. Je garde un excellent souvenir de mon séjour dans ce pays et surtout des ses habitants.

      Je suis fière de Lucian Bute. IL est roumain mais il représente bien le Québec dans son pays et ailleurs. Il est un espèce d’ambassadeur. Il n’est pas seulement boxeur (taper sur l’adversaire) c’est un gars intelligent. Je l’ai connu à « Tout le monde en parle » et sa personnalité m’a impressionnée. IL fait beaucoup pour son coin de pays, c’est comme les autres nationnalités qui immigrent et/ou viennent travailler au Québec, ils envoient une bonne partie de l’argent qu’ils gagnent à leur famille dans leur pays. Est-ce bon pour notre économie….J’en doute.

      Au Québec, nous sommes chanceux d’voir connu un gentleman de la boxe aussi talentueux.Te c’est très valorisant pour un homme qui n’oublie pas ses origines et qui aide son coin de pays à mieux vivre et progresser. Nous n’avons qu’à garder les yeux ouverts pour découvrir d’autres athlètes de sa trempe. N’oubliez pas que l’on a eu Leonard Dorin, Adrian Diaconu et Jo Jo Dan. Dans ce pays, il y en a sûrement d’autres. Restons éveillés et fiers de nos découvertes!