Soccer : la Chine voit grand

Le président de la Chine, Xi Jinping, grand amateur de soccer, est déterminé à faire de son pays un champion du ballon rond.

Photo © Rosairenebetancourt 6 / Alamy
Photo © Rosairenebetancourt 6 / Alamy

Le président de la Chine, Xi Jinping, grand amateur de soccer, est déterminé à faire de son pays un champion du ballon rond.

Dès cette année, on évaluera les compétences en soccer de tous les élèves du primaire et du secondaire. Pas moins de 6 000 entraîneurs seront embauchés et 20 000 académies de soccer seront créées d’ici 2017 pour faire progresser les joueurs les plus prometteurs.

En 2014, la Chine a failli ne pas se qualifier pour la Coupe d’Asie, et elle n’a pas participé à la Coupe du monde depuis 12 ans. Le pays occupe la 96e place au classement mondial de la FIFA.

Ces piètres résultats dans le sport le plus populaire de la planète représentent une véritable honte pour les dirigeants chinois. Avec son plan, Xi Jinping vise les premières places du classement mondial et l’organisation d’une future Coupe du monde. Mais la marche est haute, car en Chine, le soccer suscite beaucoup moins d’intérêt que le ping-pong ou la gymnastique…

Les plus populaires