Somalie : des pirates déchaînés

Depuis quelques mois, les pirates ont changé de visage au large de la Somalie.

Somalie : des pirates déchaînés
Photo : N.J. Fisher / AP / PC

Ce ne sont plus seulement les anciens pêcheurs qui sont attirés par les profits de la piraterie, mais aussi un nombre croissant de militants islamistes, plus enclins à la violence, selon les observateurs de l’OTAN.

À la fin février, au large d’Oman, quatre plaisanciers américains ont été tués par les pirates qui les avaient enlevés. Depuis, les appels des Américains en faveur d’une augmentation de la présence militaire dans la région se multiplient.

Et pour cause : les pirates sont difficiles à contrer. Se faufilant parmi les pêcheurs, ils ne sont reconnaissables qu’aux échelles à bout arqué qu’ils transportent dans leurs embarcations rapides. Ce sont ces échelles et quelques cordages munis de grappins qui permettent aux pirates, souvent bien armés, d’aborder des navires dont le franc-bord – la hauteur de la coque au-dessus de l’eau – fait jusqu’à 10 m.