Succession : les Britanniques disent oui à la charia

Les avocats britanniques pourraient sous peu rédiger des testaments conformes à la charia, la loi islamique, à la suite d’une recommandation en ce sens de la Law Society, l’équivalent du Barreau québécois.

drapeau-angleterre
Photo : iStockphoto

Les avocats britanniques pourraient sous peu rédiger des testaments conformes à la charia, la loi islamique, à la suite d’une recommandation en ce sens de la Law Society, l’équivalent du Barreau québécois.

Chez les juristes, l’initiative a eu l’effet d’une bombe. Au cœur du débat ? La violation de l’équité hommes-femmes et l’émergence d’un système de justice parallèle destiné aux communautés musulmanes.

Selon les principes islamiques, une femme n’a droit qu’à la moitié de l’héritage prévu pour un homme. De plus, les enfants nés hors mariage et les enfants adoptifs ne sont pas considérés comme des héritiers légitimes.

Au Québec, comme en Angleterre, les gens sont libres de rédiger leur propre testament, précise Jeffrey Talpis, professeur de droit à l’Université de Montréal.

« Par contre, la loi successorale du Québec interdit formellement la discrimination basée sur le sexe, dit-il. Mais rien n’empêche un musulman de léguer le double de ses biens à son fils ou de déshériter un membre de sa famille, sans mentionner la charia. »

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

13 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Bien franchement on n’a pas besoin de ces stupidités là. Si les Musulmans ne sont pas contents de NOS lois hé bien qu’ils « shippent leur camp » chez eux. Moi j’en ai soupé d’entendre parler des minorités, des musulmans, de la charia… etc. qu’ils arrêtent de CHARRIER ou qu’ils décampent. Moi si j’allai en en n’importe quel territoire MUSULMAN, je n’aurais aucun privilège… rien. Je ne vois aucune justification pour leur donner quelque privilège que ce soit. Ou ils vivent comme nous ou il retournent chez eux.

Je constate encore une énième fois l’ignorance totale de la plupart des gens concernant ce sujet.
Selon les lois du canada et de la plupart des pays non musulmans l’homme ou la femme a le droit de déshériter tous les siens même au profit d’un chien ( c’est déjà arrivé) et personne ne trouve à y redire.
Selon cette Charia que vous décriez tous , une personne peut disposer dans son testament tout au plus du 1/3 de ses biens a léguer a quelqu’un ou une organisation de bienfaisance ou autre avec une seule règle: ce bénéficiaire ne doit en aucun cas être un héritier légal.
Les 2/3 restants sont pour les héritiers directs ou indirects.
Je vais essayer d’être plus clair en adoptant un exemple concret:
-un homme ( ou une femme ) décède en laissant 100 000$
–selon ses dernières volontés ,il laisse 20 000$ a un fils adopté (comme c’est moins que le 1/3 fatidique ça reste valable) les 80 000$ restants seront partagés entre ses héritiers selon la Charia.
—Les héritiers: son père
sa mère
sa femme
ses 3 fils
ses 3 filles
—les sommes :
Son père reçoit 1/6 ème des 80 000$ soit 13 333$ environ
Sa mère reçoit 1/6 ème des 80 000$ soit 13333$ environ (vous constaterez que bien qu’étant une femme elle reçoit une somme équivalente a celle d’un homme ….)
Sa femme reçoit 1/8 ème des 80 000$ soit 10 000$
Le reste CAD 43 333 $ est partagé entre les enfants à raison de 1 part par fille et 2 parts par garçon:
Ce qui fait 9629,55 $ par garçon et 4814,77 $ par fille

Bien entendu , nous allons voir beaucoup de gens décrier que la part laissée aux fils est double de celle des filles mais c’est parceque l’homme doit être responsable financièrement de sa femme et de ses enfants ainsi que de ses parents et ses soeurs non mariées même si sa femme est riche ( il n’a aucun droit sur les biens de sa femme à moins qu’elle ne l’y autorise expressément sans que rien ne l’y oblige.)
Par contre la fille qui a hérité de la moitié de la part de son frère n’aucune obligation financière ni envers son mari ni envers ses parents ni envers ses frères et soeurs.

Nous constatons donc qu’il y a des femmes qui reçoivent en héritage autant que les hommes ( la mère par rapport au père)
des femmes qui reçoivent en héritage plus que des hommes ( la mère et l’épouse par rapport aux fils)
des femmes qui reçoivent en héritage moins qu’un homme ( les filles par rapport aux fils).

Et les cas sont différent a chaque fois selon le nombre et la qualité des héritiers.
Bien entendu vous pouvez trouver çelà injuste mais est-ce que c’est plus injuste de déshériter sa femme et ses enfants au profit d’un chien?

Cela veut dire qu’il ne reste à la veuve que très peu pour survivre particulièrement si les enfants sont en bas age car elle ne pourra utiliser leur part d’héritage. Et le sexisme est très bien illustré par la disparité entre les frères et les soeurs dans votre exemple. Vous prenez également l’exemple d’une femme mariée pour dire qu’elle n’a aucune obligation financière envers son mari ou ses enfants, il est clair que les femmes célibataires s’existent pas dans nos pays occidentaux. Aussi si les hommes d’une famille sont responsables de leurs soeurs il arrive qu’ils soient dans des pays différents bien incapables de subvenir à leur besoin. Tout cela pour dire que nous avons bien peu de liberté pouvons-nous au moins léguer notre humble pécule à qui bon nous semble.
Un musulman est peut-être canadien mais le Canada n’est pas un état musulman alors non à la Charria et respect pour la loi des droits et libertés

Mr jean sodis
Prenons le problème différemment : trouveriez vous à redire si je distribue mon argent a mes héritiers a ma convenance?
Mettons 20 a ma femme,10 a mon fils, 5 a ma fille, 30 a mon fils adoptif etc etc..
Je suis sûr que vous me répondrez que c’est parfaitement mon droit de distribuer mon argent a mes héritiers comme il me sied et personne ne pourrait contester quoi que ce soit a mes décisions.
Donc le problème est l’utilisation du mot CHARIA.
Très bien, alors , éliminons ce mot gênant et dérangeant et appliquons notre droit a la liberté de disposer de nos biens comme chacun l’entend dans nos testaments.
Dans le cadre de votre liberté personnelle ,vous déshéritez qui vous voulez ou vous laissez le tout a la personne que vous estimez la plus méritante et dans le cadre de ma liberté personnelle, je distribue mes biens comme je l’entends.
Nous somme donc bien d’accord pour éliminer un mot et jouir chacun de notre liberté de décision.
Ce qui est très bien et je suis entièrement d’accord avec vous.
Vous voyez comme on peut solutionner un problème qui, en fait, n’en est pas un, sauf lorsque les médias s’en emparent pour le grossir encore et encore et encore…

Encore une chose mr Roger Bertrand
Un musulman n’est pas nécessairement un non canadien

Une chose que vous devez comprendre M.Aboulfaraj, ç’est que le Québec tout particulièrement a vécu une période d’intégrisme religieux qui a durée 200 ans ( le Christianisme et le Chatholisisme à outrance) qui manipulaient la politique, la famille(nombres d’enfants) même le sport on ouvraient même pas une nouvelle station de pétrole sans la bénir. Cette periode qu’on a surnommé la grande noirsseur et qui viens de ce terminéer à peinne dans les années 1950-60-et 70 ou nous avons fait une révolution, qu’on a d’aillieur qualifier la révolution tranquille, puisqu’il n’y a pas eu de guerre. Mais les enjeux fut la libéralisation et la laicitée des institutions surtout de l’état. Ce fut très difficile et vous parler en ce moment même à des survivants de cette bataille. Alors de l’intolérance biensure que vous en retrouverez. On ne veu plus jamais entendre parler de religion dans nos institutions publique privées ou autres. Ce concept d’aillieur encouragé par les anglais de l’époque favorisait une dépendance du Français envers les anglais et maintenais les français dans la pauvreté et l’ignorance. À vous maintenant je vous prie de combler votre ignorance CE pays ou vous mettez les pieds, Ce n,est pas à nous à apprendre vos coutumes et d’ou vous venez mais bien à vous à apprendre pourquoi les choses sont comme elles sont ici et leurs origines et leurs raisons d’être.

Mr Basile.
Prenons le problème différemment : trouveriez vous à redire si je distribue mon argent a mes héritiers a ma convenance?
Mettons 20 a ma femme,10 a mon fils, 5 a ma fille, 30 a mon fils adoptif etc etc..
Je suis sûr que vous me répondrez que c’est parfaitement mon droit de distribuer mon argent a mes héritiers comme il me sied et personne ne pourrait contester quoi que ce soit a mes décisions.
Donc le problème est l’utilisation du mot CHARIA.
Très bien, alors , éliminons ce mot gênant et dérangeant et appliquons notre droit a la liberté de disposer de nos biens comme chacun l’entend dans nos testaments.
Dans le cadre de votre liberté personnelle ,vous déshéritez qui vous voulez ou vous laissez le tout a la personne que vous estimez la plus méritante et dans le cadre de ma liberté personnelle, je distribue mes biens comme je l’entends.
Nous somme donc bien d’accord pour éliminer un mot et jouir chacun de notre liberté de décision.
Ce qui est très bien et je suis entièrement d’accord avec vous.
Vous voyez comme on peut solutionner un problème qui, en fait, n’en est pas un, sauf lorsque les médias s’en emparent pour le grossir encore et encore et encore…

Encore un mot mr Basile.
Cela fait des dizaines d’années que je vis dans ce pays et il n’y a que depuis quelques années que ce genre de problème est soulevé.

Non Non Mr Aboulfaraj ç’est la que Vous faites erreurs, Ç’est vous qui minimisez . Comment pensez vous que réagirait un pays du Moyen Orient si une minorité de Québécois demandaient de régler leurs compte juridiquement avec le code Napoléonien dont le Québec s’inspire. Quel serait pensez-vous leurs réactions. de plus la Charia a été invoqué dans plusieurs endroit ici au Canada en autre en Ontarion ou elle fut bien sure rejetté et pour cause une justice à deux vitesse pas question. Vous avez parfaitement raison en disant il y a quleques dizaines d’années; à ce moment les autres communautés ne nous on jamais demandé de changer nos lois, nos coutumes, comme le sapins de Noel sur les édifices des villes( ce fut le cas à Hamilton et à Laval, pour accomoder) aucune autre communauté ne nous demande d’avoir des médecins hommes pour hommes et femmes pour femmes , de faire sortir les petit garçons de picines quand leurs filles se baignent , les autres communautés ne nous on jamais ou on jamais tant mal mené notre patrimoine autant que la votre depuis ces dernière décennies. Elles semble bien et contente d’être ici et vivent en paix avec nous . Elles nous apporte leurs culture tout en respectant la nôtre. Vous !! Vous nous baffoué constament notre histoire et nos ancêtres. Vous quémandez, et quand on refuse nous tratez de racistes, parcequ’on déffent notre héritage. J’aimerais bien voir combien de temps surviverait un Québécois quémandeurs au Moyen Orient. Mr Aboulfaraj.

Pourquoi lorsque il s’agit du Chariaa vous écrivez avec ignorance..!?
La Chariaa que vous avez dans la tête n’a aucune relation avec la Chariaa tel quel est .. ! Pour L’héritage dans la Chariaa il y a plusieurs cas, dans un seul cas la femme herite la moitié de ce que herite l’homme, mais en general la femme dans la Chariaa herite plus que l’homme!! Sa d’une part, d’autres part l’enfant adoptif herite dans la chariaa, il a le droit a un tiers de toute l’héritage!! À travers se qu’on appelle AlWasiya..
svp arrteez de désinformer les gens et e ri ez avec un peu plus de conscience ..

Eh bien moi, je ne ferai pas de désinformation Ryan.
Je vais être clair.
Je ne veux rien entendre, apprendre de votre dieu ou celui d’un autre à part que pour connaître comme pour quoi que ce soit d’autres.

Peu importe l’endroit sur terre, il n’y a qu’une seule loi qui doit exister, qui doit être valable et appliquée, et c’est celle des hommes, celle pensée et votée par des hommes, débattue et jugée devant les tribunaux, et doit en tout temps primer sur toutes croyances fut-ce-t’elles des croyances et mêmes des religions, point à la ligne.
Vos croyances étant des croyances, les vôtres et celles de qui que ce soit, et ne peuvent pas avoir effet de réglementer quoi que ce soit de tangible sur terre.

Questions plus précises de testaments, je crois et ou croyais, je ne sais plus après avoir lu ce billet, que je pouvais faire ce que je voulais avec mes biens et les laisser à qui je voulais, sans égard à l’équité et l’égalité. Je dois passer à l’acte bientôt. Si ce n’est cas le cas, je disposerai de la majorité de mes biens d’une autre façon, car il n’est pas question que certains de mes descendants aient l’ombre d’une fourchette de ma part de mon vivant ou après…et ceci n’a rien à voir avec des croyances, une religion, la charia, mais une question de choix.
Mais je crois toujours que j’ai ce choix…mais ça reste à vérifier avec le notaire. J’agirai en conséquence…si je ne meurt pas subitement avant d’avoir fait le nécessaire…

je pense que chaque pays a ses propres loies et qu en europe nous avon ns des pays laiques ;de plus nous sommes en république et nous avons laisser bcp de libertée a des gens qui n en laisse que tres tres peu aux europeens qu ils vont dans leurs pays: la bas vous n avez pas le droit au vote! ni a vous ballader en tenue short ou tee shirt ca ne se fait pas c tres mal vue et dangeureu: violence physique ou viol, pv etc la bas pas de chrétiens et pas d églises!!! pourquoi continu t on a donner des subventions et autorisations pour construire des mosquées???? alors qu on devrait les interdires pourquoi laisser comme un cheval de troie entrer en europe alors qu au magrehb il n y a rien pour les europeens sauf le tourisme aller apporter votre argent!! et aussi sans compter les mariages pour les papiers!! il y a des reseaux organisé pour ca!!