Tsunamis : les Japonais sont moins craintifs

Depuis le tsunami de mars 2011, qui a fait plus de 15 000 morts, les Japonais sont moins portés à se méfier de ces vagues meurtrières.

Tsunamis : les Japonais sont moins craintifs
Photo : H. Nomoto / AP / PC

C’est ce qu’ont constaté des chercheurs de l’Université de Tokyo qui ont étudié, un an avant et un mois après le drame, la perception de la population sur les dangers des tsunamis.

En 2010, 60 % des personnes interrogées se disaient prêtes à évacuer une zone où les autorités annoncent l’arrivée d’un tsunami de trois mètres de hauteur. En avril 2011, cette proportion avait chuté de moitié.

Selon les chercheurs, les Japonais sont victimes d’« heuristique d’ancrage », un biais psychologique par lequel on juge un risque par comparaison avec un point d’ancrage (le drame de 2011, dans ce cas) plutôt que dans l’absolu.

 

Les plus populaires