Un pays plein de ressources

Un train conçu par Bombardier relie maintenant Pékin à Lhassa, la capitale tibétaine. Progrès ou stratégie politique? Notre journaliste a fait le voyage.

Le sous-sol du Tibet est très riche : or, argent, cuivre, cobalt, platine, chromite… Des ressources presque inexploitées à ce jour et dont la Chine a besoin pour continuer son développement fulgurant.

Le Tibet est aussi le château d’eau de l’Asie. Tous les grands fleuves du continent prennent leur source dans ses montagnes aux neiges éternelles : l’Indus, qui irrigue l’Inde ; le Mékong, qui serpente jusqu’au Viêt Nam ; le Brahmapoutre, qui traverse l’Inde et descend au Bangladesh ; le Salouen, qui sépare le Myanmar de la Thaïlande ; le fleuve Jaune, qui arrose la Chine du Nord ; et le Yangzi, le plus long fleuve de Chine. Dans le poker géopolitique mondial du 21e siècle, avoir autant d’eau est un atout.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie